Le Parisien Nedim Remili
Le Parisien Nedim Remili | IAN LANGSDON/EPA/Newscom/MaxPPP

D1 : Nîmes et Paris laissent Montpellier s'échapper

Publié le

Tenus en échec à Chambéry (28-28) et à Nantes (27-27), Nîmes et le Paris SG perdent un point sur le leader du championnat de handball, Montpellier, vainqueur mercredi à Ivry 22-25. Avec 23 points, Montpellier a désormais un matelas de quatre unités sur ces deux clubs, alors que Nantes rétrograde sur la journée du 4e au 6e rang avec 15 points.

Sérieux et appliqué, le club de la capitale aura fait mieux que Barcelone samedi (29-25), en prenant un point à des Nantais qui ont eu du mal à mettre la même folie qu'en Ligue des Champions. On les a pourtant crus partis pour une nouvelle prestation de haut vol lorsqu'ils ont creusé le premier écart (8-5, 13e).
Mais les Parisiens ont placé un 5-0 en 5 minutes (8-10, 18e) qui a forcé Thierry Anti à prendre un temps mort et qui a surtout mis les jaunes d'un soir en tête. Soutenu par les 10.000 spectateurs de sa salle XXL, le HBCN a limité les dégâts à la pause (13-15), avec le seul David Balaguer affichant plus de deux buts à son compteur (4/4), grâce à son 2/2 aux jets de sept mètres. Côté parisien, Nedim Remili à 6/8 et Jesper Nielsen à 4/5 menaient la marque.

Au début de la seconde période, Paris semblait prendre un avantage significatif en se trouvant à +4 avec supériorité numérique à suivre (14-18, 36e). Mais le "H" trouvait les ressources pour recoller et repasser devant à dix minutes du terme (23-22, 50e), avec un Dumoulin subitement à nouveau transcendé: 9/18, soit 50% d'arrêts sur la seconde période à quatre minutes du terme. Le tournant du match aura sans doute été ce jet de sept mètres raté par Kiril Lazarov à 1 minutes 23 secondes du terme et qui aurait pu donner deux buts d'avance à Nantes (26-25). À 10 secondes du terme, Paris demandait un temps mort à 27-27, mais Dumoulin s'interposait sur la tentative de Remili et sur la contre-attaque, Omeyer bloquait du pied la tentative lointaine de Dominik Klein pour un nul équitable mais qui n'arrange personne. Sauf Montpellier. Un leader qui avait déjà vu avec satisfaction Nîmes laisser filer un point à Chambéry. Rejoint à 55 secondes de la fin par les savoyards (28-28), les Gardois n'ont pas réussi à marquer dans le temps qu'il leur restait.

Résultats de la​ 12e journée

mercredi
Pays d'Aix - Cesson 31 - 32
Ivry - Montpellier 22 - 25
Saran - Dunkerque 32 - 33
Tremblay-en-France - Massy 26 - 23
Saint-Raphaël - Toulouse 27 - 23

jeudi
Chambéry - Nîmes 28 - 28
Nantes - Paris SG 27 - 27

AFP

Championnat de France de Handball