Dunkerque LDC déception
Les joueurs de Dunkerque | PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Un petit bol d'air pour Dunkerque

Publié le , modifié le

Dunkerque a résisté à un finish extraordinaire de Créteil (27-26) pour se donner une bouffée d'air frais après un début de saison tourmenté, mercredi lors de la 4e journée de D1 messieurs.

Le champion de France, battu à deux reprises sur ses trois premiers matches  de Championnat et corrigé par Aalborg (21-26) dimanche en Ligue des champions,  avait un besoin absolu de cette victoire. Elle lui permettra de continuer à travailler dans une relative sérénité.  Mais, du travail, les Nordistes vont devoir en abattre pour retrouver leur  niveau de la saison dernière. Car ils ont bien failli se laisser surprendre par le promu, dans un match  qu'ils paraissaient maîtriser paisiblement. A la 51e minute (26-19), après le 7e but d'un excellent Jaleleddine Touati,  la messe semblait dite en faveur de Dunkerque. Mais les joueurs de Patrick Cazal ont alors arrêté de jouer, bafouillant  leur jeu en attaque, et se montrant incapables de contenir Dejan Malinovic et  Hugo Descat (7 buts chacun). Après un septième et ultime but de Julian Emonet (27-20, 53e), les  Dunkerquois ont passé les sept dernières minutes sans inscrire le moindre but,  pour finalement voir les Cristolliens échouer sur leurs talons.

Le Paris SG, de son côté, a mis la pression sur les deux leaders Nantes et  Montpellier, qui s'affrontent jeudi, en l'emportant aisément à Nîmes (35-30). Les Parisiens, qui s'étaient inclinés à Saint-Raphaël (31-32) lors de leur  premier match à l'extérieur, se sont montrés beaucoup plus solides. Ils ont confirmé les progrès entrevus ce week-end en C1 au Metalurg Skopje  (27-22), avec une défense longtemps très solide, devant un Thierry Omeyer  intraitable (15 arrêts). Le PSG, porté par Marko Kopljar et William Accambray, aurait dû l'emporter  plus largement sans un coup de mou dans les dix dernières minutes. Déjà mal en point avant cette journée, Chambéry a connu une nouvelle  déconvenue (22-22) sur son parquet face à Istres, qui a inscrit là son premier  point de la saison. Jerko Matulic a raté le pénalty de la victoire à huit secondes de la fin  pour les Savoyards. Chambéry, qui sort déjà d'une saison 2013-2014 très  décevante (8e), va devoir rapidement réagir. Cesson-Rennes a confirmé son bon départ avec un troisième succès, à  Sélestat (32-24), et Tremblay-en-France et le Pays d'Aix se sont quittés sur un  nul (27-27) qui n'arrange personne.

AFP

Championnat de France de Handball