Rodriguez Enterrios (Nantes)
Rodriguez Enterrios (Nantes) | DPA/MAXPPP

Nantes met fin à l'invincibilité du PSG

Publié le , modifié le

Après 17 victoires consécutives, le PSG a subi sa première défaite en championnat, sur le terrain de Nantes. Déjà tombeurs de Paris en Coupe de la Ligue, les Ligériens se sont imposés (26-24) au terme d'un très beau combat. Ils sont bien la bête noire de l'ogre parisien cette saison.

Le PSG ne réussira pas  l'exploit de devenir la première équipe dans l'histoire du Championnat de  France à gagner tous ses matches dans la même saison. Cette défaite relance un tout petit peu le Championnat, même si le club  parisien reste le grand favori pour le titre. Montpellier, le tenant du titre, peut revenir à 5 points du PSG s'il  s'impose vendredi devant Ivry. Les Parisiens doivent encore recevoir Chambéry  la semaine prochaine et se déplacer à Montpellier le 11 mai.

Nantes est donc bien la bête noire du PSG. L'équipe de Thierry Anti avait  déjà infligé aux Parisiens leur seule défaite de la saison, en quarts de finale  de la Coupe de la Ligue (37-35 a.p.) en octobre. Ils avaient aussi considérablement gêné cet adversaire au match aller en  Championnat (défaite 29-31). Le PSG, qui tournait à plus de 33 buts de moyenne par match, s'est cassé  les dents sur la grosse défense nantaise et un Arnaud Siffert remarquable dans  les buts (16 arrêts).

Les Espagnols font la différence

Privés de Samuel Honrubia, les Parisiens se sont appuyés sur Mikkel Hansen  et Marko Kopljar (7 buts chacun). Mais ils ont manqué de solutions sur les  côtés et n'ont pas su répondre à l'agressivité nantaise. Les Nantais ont commencé à creuser l'écart à un quart d'heure de la fin  grâce à trois buts de Seufyann Sayad (21-18, 47e), et à une défense  exceptionnelle, à l'image d'un Rock Feliho transcendé. Puis Jorge Maqueda, transparent en première période après avoir rapidement  écopé de deux exclusions de deux minutes, a pris le relais (6 buts), pour  prévenir tout retour des Parisiens (+ 8 buts de Rivera).

Au classement, les Nantais restent au 5e rang mais ils reviennent provisoirement à un petit point de Chambéry (3e) et Dunkerque (4e). Montpellier (2e) peut encore espérer ravir le titre à Paris même si ce sera très difficile.

Championnat de France de Handball