Nantes garde le contact

Publié le , modifié le

Nantes a porté un rude coup aux ambitions de Saint-Raphaël (31-27) et le pays d'Aix a mis fin à la belle série de Toulouse (25-22), privé de son capitaine Jérôme Fernandez, vendredi lors de la 9e journée de la D1. Ce match était d'importance pour Nantes et Saint-Raphaël, deux prétendants au podium, afin de ne pas laisser les équipes de tête s'envoler. Grâce à ce succès, les Nantais (10 points) reviennent dans le peloton de chasse, sept points derrière le leader le Paris SG et cinq points derrière le deuxième Dunkerque.

Pour Saint-Raphaël, la situation n'est pas bien glorieuse. Après un bon  début de saison, les Varois ont concédé là leur quatrième défaite de rang. Avec  une 8e place (8 points), ils ont bien peu de chance de se mêler à la lutte  entre les gros. Emmené par ses Espagnols Valero Rivera (9 buts) et Jorge Maqueda (6 buts),  Nantes a immédiatement imposé une énorme pression sur Saint-Raphaël qui n'a pas  pu empêcher l'écart de gonfler rapidement (15-8, 24e). Raphaël Caucheteux (8 buts) a impulsé la révolte varoise dans le dernier  quart d'heure, mais les Nantais ont contrôlé sans trop de mal.

Sans Jérôme Fernandez, le capitaine de l'équipe de France, parti disputer  jusqu'au 21 novembre le Championnat d'Asie des clubs, sous les couleurs de  l'équipe libanaise d'Al Sadd, Toulouse est lui tombé à Aix. Les Toulousains restaient sur quatre succès consécutifs. Ils occupent  toutefois toujours seuls la quatrième place, en attendant le match de Chambéry  contre Tremblay-en-France samedi. Nemanja Ilic (5 buts) a essayé de combler l'absence de Fernandez, mais en  face Alexandros Vasilakis avait la main chaude (9 buts).

AFP

Championnat de France de Handball