Mickaël Guigou Montpellier
. | AFP - SYLVAIN THOMAS

Montpellier rate le coche, Saint-Raphaël en profite

Publié le , modifié le

Saint-Raphaël, vainqueur à Chartres (24-22), est revenu provisoirement à hauteur du PSG en tête de la D1, en profitant de la contre-performance de Montpellier contre Nantes (28-28), mercredi lors de la 9e journée. Avec ce succès impulsé par la paire Caucheteux-Atlason (13 buts), Saint-Raphaël compte désormais 14 points, comme le leader parisien qui recevra Tremblay seulement dimanche pour cause de déplacement à Kiel (Allemagne) jeudi en Ligue des champions.

Montpellier, qui restait sur une prouesse contre le PSG (32-31) avant la trêve internationale, a raté l'occasion de se mêler à ce duo de tête. Le club héraultais, mené au score de la 20e à la 59e minute peut toutefois s'estimer  heureux d'avoir obtenu le match nul. C'est Dragan Gajic (10 buts), l'un des  protagonistes avec Michaël Guigou (9 buts) qui a arraché l'égalisation dans les derniers instants. Le duel entre les deux équipes risque de se prolonger sur le terrain administratif. L'entraîneur nantais Thierry Anti compte en effet déposer un  recours, car un joueur du MHB, l'Iranien Allahkaram Esteki, était sur le  parquet (et a marqué) en première période, alors qu'il ne figurait pas sur la feuille de match. La rencontre pourrait être rejouée.

De son côté, Ivry s'est donné de l'air en remportant le derby du Val-de-Marne à Créteil  (36-30) grâce aux duettistes Benjamin Bataille et Mahmadou Keita (14 buts au  total). Dunkerque a été neutralisé par Aix (27-27). Le club nordiste a choisi de ne  pas aligner Théophile Caussé, dont le transfert surprise à Montpellier pour la  semaine prochaine, a créé des remous au sein du club.

AFP

Championnat de France de Handball