Le PSG a dû s'employer, pas Chambéry

Publié le , modifié le

Chambéry s'est imposé facilement face à Aix (32-24) tandis que le PSG, champion de France en titre, a dû s'employer pour venir à bout de la lanterne rouge Ivry (34-29), mercredi lors de la 14e journée de division 1. Le club de la capitale, qui restait sur une défaite en demi-finale de Coupe de la Ligue samedi face à Saint-Raphaël, a néanmoins assuré l'essentiel en réenclenchant la marche avant. Ce succès le replace provisoirement en tête du classement en attendant la rencontre, dimanche, opposant son dauphin, Dunkerque, à Sélestat.

En l'absence des champions d'Europe français Daniel Narcisse et Luc Abalo, ménagés, les Parisiens n'ont pris véritablement le large qu'à onze minutes de la fin après un but de l'ailier gauche Samuel Honrubia (28-25). Les Ivryens ont joué sans complexe s'appuyant notamment sur leur arrière gauche monténégrin Novica Rudovic (13 buts). En seconde mi-temps, le portier espagnol du PSG Jose Manuel Sierra a fait les arrêts nécessaires (10) pour maintenir à distance son adversaire francilien. Farhudin Melic (8 buts) et Mladen Bojinovic (7 buts) ont été les principaux artisans du succès du Paris SG.

Chambéry, qui a traversé une première partie de saison difficile, perturbée par les blessures du pivot Bertrand Gille et de son demi-centre bosnien Edin  Basic, s'est rassuré en battant Aix. Le club savoyard reste toujours huitième mais a relégué son principal poursuivant, Aix justement, à deux points. Timothey Nguessan a crevé l'écran terminant meilleur marqueur du match avec 10 buts sur 14 tirs. Présélectionné en équipe de France mais non retenu finalement pour l'Euro, l'arrière gauche de Chambéry a aussi délivré quatre passes décisives. Présent, lui, à l'Euro, le portier savoyard Cyril Dumoulin s'est lui aussi montré à son avantage avec 13 arrêts sur 33 tirs.

AFP