Le Paris SG ne se relâche pas

Le Paris SG ne se relâche pas

Publié le , modifié le

Le titre depuis longtemps en poche, le Paris SG a pris soin de ne pas se relâcher dans la perspective du Final Four de la Ligue des champions, fin mai, en battant Montpellier 30 à 26 jeudi lors de la 24e journée du Championnat de France.

L'entraîneur Noka Serdarusic n'avait pas prévu de laisser les cadres au repos malgré l'absence d'enjeu pour eux, à l'exception du gardien Thierry Omeyer qui s'est fait mal à l'échauffement (son remplaçant Patrice Annonay a d'ailleurs été brillant en deuxième période). Il s'agissait pour les Parisiens de garder le bon rythme en vue du grand rendez-vous de Cologne et de la demi-finale contre les Polonais de Kielce, et aussi de reprendre l'ascendant dans un affrontement direct sur la seule équipe française qui les ait battus cette année (deux fois). Et qu'ils retrouveront dans dix jours en finale de la Coupe de France. Nikola Karabatic, préservé lors de la journée précédente à cause d'un problème à la cheville, a fait son retour, en pleine forme (7 buts). Le PSG a été accroché en première période (15-14 à la pause) par des Montpelliérains qui espéraient encore terminer sur le podium, puis il s'est détâché au retour des vestiaires (9-2 en dix minutes). Ce sera difficile désormais pour les Héraultais, quatrième à trois points de Nantes et à quatre de Saint-Raphaël à deux matches de la fin. Paris est très loin devant avec 14 points d'avance, 23 victoires et 1 seule défaite.

AFP