Thierry Omeyer
Thierry Omeyer. | FRANCK FIFE - AFP

D1 : Le PSG se venge sur Saint-Raphaël

Publié le , modifié le

Le Paris Saint-Germain, battu ce week-end par Barcelone en Ligue des champions, a passé sa déception sur Saint-Raphaël (28-24) pour conserver la tête de la D1, vendredi, au soir de la 12e journée. Dominé par le Barça (35-32) samedi, sa deuxième défaite de la saison, le PSG poursuit son sans-faute en tête du Championnat de France en infligeant aux Varois leur troisième revers.

Ils pointent désormais à trois points de leur dauphin, Nantes, et à six de Montpellier, tous deux vainqueurs la veille, respectivement à Dunkerque (34-26) et Sélestat (34-27). Dauphin des Parisiens la saison dernière, Saint-Raphaël a cependant entretenu le suspense, tenant la dragée haute à une équipe de la capitale remaniée avec Benoît Kounkoud titulaire à l'aile et Gorazd Skof dans les buts au coup d'envoi.

Malgré dix minutes de suspension et cinq pertes de balle à la pause (13-13), le SRVHB a su faire le dos rond pour maîtriser des Parisiens trop brouillons en attaque et pas assez concentrés en défense. C'était seulement la deuxième fois de la saison que le PSG n'était pas devant à la pause. La dernière fois, sur le parquet de Nîmes (12-19), les doubles champions de France avaient dû puiser dans leurs derniers retranchements pour s'imposer au forceps (36-33).

Réactions:

Adrien Dipanda (arrière droit de Saint-Raphaël): "On n'était pas loin. On savait qu'on serait beaucoup sanctionné. Mais si on voulait rester dans le match face à une équipe comme le PSG, on savait qu'il nous faudrait mettre de l'agressivité. Ce qui nous a fait mal, c'est qu'on n'a pas su convertir nos situations de tir. Au final, on a bien contenu leurs montées de balles mais ils restent au-dessus. C'est le PSG..."

Nikola Karabatic (arrière gauche du PSG): "On savait que ce serait dur. On s'attendait à un match serré. Saint-Raphaël joue bien, joue agressif. Il nous fallait être concentrés. Ils ont fait beaucoup de fautes et on savait que, à un moment, ils allaient prendre deux minutes. A partir de là, on a su bien défendre et bien récupérer les ballons. (sur les quatre buts d'Omeyer) Ca fait un moment qu'ils les attendaient, ces buts. On va en entendre parler pendant longtemps!"

Thierry Omeyer (gardien du PSG): "Ce soir, ça m'a réussi. J'ai marqué quatre buts, ce n'est pas là où j'excelle d'habitude. C'était important, face à une équipe qui joue à sept en attaque, de récupérer les ballons et de bien les exploiter. C'était un match difficile mais on a réalisé une bonne prestation pour aller chercher la victoire."

francetv sport @francetvsport