D1 : la rébellion des mal classés

Publié le , modifié le

Les mal classés Ivry, et surtout Tremblay-en-France, vainqueur surprise à Chambéry (29-26), se sont révoltés samedi lors de la 9e journée de la D1. Leur victoire, seulement leur deuxième de la saison, relance complètement les deux clubs franciliens, même s'ils continuent à occuper les deux dernières places du classement.

Tremblay, avant-dernier de D1 alors qu'il était toujours confortablement  installé dans la première moitié de classement ces dernières saisons, semble  s'être enfin libéré depuis sa difficile victoire lors de la précédente journée  sur le Pays d'Aix (25-24). Les Tremblaysiens, qui ont toujours fait la course en tête avec un très bon  Oussama Boughanmi (10 buts), ont conservé leur calme quand Chambéry est revenu  à hauteur (25-25, 50e). 

Leur défense a réussi à contenir l'attaque savoyarde, qui n'a inscrit qu'un  but dans les dix dernières minutes. Relégué à huit points du leader le Paris  SG, Chambéry a déjà abdiqué toute chance de lutter pour le titre cette saison. Après avoir fait les frais d'un calendrier très difficile depuis le début  de la saison, Ivry a remporté l'un des premiers matches à sa portée, contre le  promu Nîmes (29-23), qui marque un peu le pas après un départ canon. 

Sebastian Simonet (7 buts) a mené la charge pour les Ivryens, alors que  François-Xavier Chapon a été exceptionnel dans ses buts (26 arrêts).

AFP

Championnat de France de Handball