Dragan Gajic, Benoit Doré, Montpellier, Cesson-Rennes
Benoît Doré monte sur Dragan Gajic | RICHARD DE HULLESSEN/MAXPPP

Cesson porte malheur à Montpellier

Publié le , modifié le

Cesson-Rennes s'est imposé à Montpellier à l'occasion de la 5e journée du Championnat de France de handball (32-34), plus d'un an après l'affaire des paris truqués. Après trois victoires inaugurales cette saison, les hommes de Patrice Canayer rentrent dans le rang avec cette 2e défaite d'affilée et manquent l'occasion de revenir à la 2e place.

Cesson-Rennes est bien la bête noire de Montpellier. A l'été 2012, l'affaire des paris truqués de certains de ses joueurs sur le match face au club breton secouait le club héraultais. Ce jeudi, ce sont encore les coéquipiers d'un Benoît Dore irrésistible (10/13 aux tirs) qui ont fait mal aux hommes d'un Patrice Canayer relégué en tribunes après s'être emporté contre un délégué. S'ils restaient sur trois victoires inaugurales en Championnat et une courte défaite prometteuse contre le champion de France parisien, les Montpelliérains n'ont jamais fait preuve de sérénité face à leurs visiteurs. Thierry Omeyer avait beau faire le job dans les buts, Cesson-Rennes profitait des nombreuses pertes de balles et de l'apathie défensive des locaux pour creuser l'écart en 1ère période (9-14).

Porté par un Dragic monumental (11/13), le MAHB est revenu et menait même d'un but à la mi-temps. Mais un autre passage à vide dans le 2e acte condamnait les espoirs languedociens, d'autant que dans les buts cessonnais, Yann Genty brillait de mille feux avec 22 arrêts. Troisième au classement, Montpellier pourrait voir Nantes, Dunkerque ou encore Chambéry lui passer devant en cas de victoires demain. Quant aux Bretons, ils signent un bel exploit et remontent au 7e rang avec deux victoires. 

Jerome Carrere

Championnat de France de Handball