Allison Pineau à Nîmes : un "beau challenge"

Allison Pineau à Nîmes : un "beau challenge"

Publié le , modifié le

L'internationale française Allison Pineau a donné une nouvelle orientation à sa carrière en rejoignant Nîmes. "Un beau challenge" pour la demi-centre qui a quitté le Krim Ljubljana en février car elle n'était plus payée.

A Nîmes, il n'y a pas que l'affaire de rétrogradation en National qui occupe l'actualité sportive. Il y a également le retour en France d'une des meilleures joueuses tricolores, la demi-centre Allison Pineau, désignée meilleure joueuse du monde en 2009. Arrivé au Krim Ljubljana en cours de saison, elle n'y sera restée que quelques mois. "Ce départ, c'est moi qui l'ai voulu parce que je n'étais pas dans les  meilleures conditions pour aller vers la performance", a déclaré à l'AFP.

Le club slovène a eu des problèmes financiers, au point que "cela faisait deux mois que je n'étais pas payée et certaines joueuses beaucoup plus", a-t-elle confiée. "Je suis très heureuse de finir la saison en France et à Nîmes, qui est un très beau challenge avec la Coupe de France et le Championnat", a indiqué l'internationale (156 sélections, 376 buts), qui s'est engagée jusqu'à la fin de saison avec le club gardois, son troisième de la saison.

Savoir rebondir

Avant de débarquer à Ljubljana, Pineau évoluait au Vardar Skopje où elle avait rompu son contrat fin octobre d'un commun accord avec ses dirigeants. Avec trois clubs différents, la saison a été "un peu compliquée" pour la  handballeuse française. "Mais c'est la vie et ça fait partie de la carrière d'un sportif. Il faut savoir s'adapter rapidement et savoir rebondir", dit-elle. Nîmes est son deuxième club français, elle qui s'était révélée à Metz avant de prendre son envol pour la Macédoine. 

A Nîmes, où elle est arrivée vendredi, elle se réjouit de la "belle fin de saison" qui se prépare avec une demi-finale de Coupe de France et les play-offs du Championnat de France où le club, quatrième de la saison régulière, est déjà  qualifié. Avant ces échéances, Pineau prendra part à la dernière étape de la Golden League avec les Bleues qui affrontent le Danemark jeudi à Dijon, puis la Pologne et la Norvège, samedi et dimanche à Besançon.

Benoit Jourdain @BenJourd1