Affaire des paris suspects: la cour d'appel rend son jugement

Publié le , modifié le

La cour d'appel de Montpellier rend ce jeudi son arrêt concernant le contrôle judiciaire des handballeurs, dont Nikola Karabatic, mis en examen pour "escroquerie" dans l'affaire des soupçons de match truqué, une décision qui pourrait ouvrir la porte à des licenciements.

La semaine dernière, le parquet général avait requis l'assouplissement des modalités du contrôle pour permettre des rencontres entre les joueurs incriminés et la direction du club de Montpellier (MAHB). Si la cour le suit, elle ouvrirait la porte à des explications que le MAHB attend de ses joueurs avec impatience, et à de probables sanctions. Celles-ci peuvent aller jusqu'au licenciement, selon le club qui s'est constitué partie civile dans l'affaire. "Au cas par cas", a précisé la bâtonnière Me Michèle Tisseyre, l'avocate du MAHB, rappelant que le contrat des joueurs prévoit que ni eux, ni leurs proches ne peuvent parier.