Cyril Tommasone
Le Français Cyril Tommasone | AFP - Toshifumi Kitamuri

Tommasone en argent aux arçons

Publié le , modifié le

Le Français Cyril Tommasone a décroché l'argent au cheval d'arçons aux Championnats du monde de gymnastique artistique à Tokyo, s'offrant ainsi sa première médaille dans un rendez-vous majeur. Le Lyonnais, vice-champion d'Europe des arçons, s'est immiscé sur le podium entre le Hongrois Krisztian Berki, sacré pour la deuxième année consécutive, et le Britannique Louis Smith, qui prend le bronze après sa médaille d'argent de l'an dernier.

A 24 ans, Tommasone disputait sa troisième finale consécutive sur son agrès de prédilection mais a réussi, en augmentant un peu la difficulté de son  mouvement, à ne pas rester au pied du podium comme les deux années précédentes. Lors de cette finale, plusieurs favoris ont chuté dont le champion  olympique 2004, le Chinois Teng Haibin, le champion du monde du concours général, le Japonais Kohei Uchimura, et le double médaillé de bronze 2009 et 2010 l'Australien Prashanth Sellathurai.

Le Japonais Kohei Uchimura, lui, a enlevé la médaille d'or au sol, au  lendemain de son troisième sacre consécutif au concours général. Uchimura a supplanté le Chinois Zou Kai, champion olympique en titre à cet agrès, qui prend l'argent, pour décrocher sa troisième médaille de ces Mondiaux  à la maison. Mais le virtuose japonais, trop épuisé par l'enchaînement des compétitions cette semaine, n'a pu atteindre le podium dans les deux autres finales où il  était en lice, aux arçons et aux anneaux. Ce sont les grands spécialistes, le Hongrois Krisztian Berki au cheval d'arçons et le Chinois Chen Yibing aux anneaux, qui ont dominé leur sujet et  conservé le titre.

La Russe Victoria Komova, déjà double médaillée d'argent cette semaine, s'est imposée aux barres asymétriques. L'héroïne des jeux Olympiques de la  jeunesse a pris ainsi sa revanche après s'être fait souffler l'or au concours  général par l'Américaine Jordyn Wieber, restée au pied du podium dans cet agrès. Une autre Américaine, McKayla Maroney, a conservé aux Etats-Unis le titre  au saut de cheval. Derrière elle, est montée sur la deuxième marche du podium Oksana Chusovitina, l'inusable Allemande de 36 ans, vice-championne olympique.

Réactions:
Cyril Tommasone: "C'est dur de réaliser pour l'instant, mais c'est énorme. Sur le podium, j'ai pensé à tous: mon entraîneur, ma femme, ma fille, mes parents, ceux qui m'entourent et qui m'ont permis de faire cette médaille. Ce n'était pas l'objectif premier de ces Mondiaux, c'est la qualification olympique qu'on était venu chercher, mais je prends cette médaille avec plaisir. Si j'avais terminé encore quatrième, j'en aurais eu gros sur le coeur. Je n'ai pas eu besoin d'en rajouter sur mon mouvement car, avant moi, j'avais vu le Britannique Smith et le Slovène tomber. J'ai fait simple, mais ce n'était pas évident de changer mon exercice en moins d'une minute comme cela. Cela m'a un peu stressé mais j'ai su me libérer sur l'agrès."

Gilles Gaillard