Gymnastique : Simone Biles demande à la Fédération US une enquête indépendante sur les violences sexuelles perpétrées par Larry Nassar

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
La gymnaste américaine Simone Biles

La gymnaste américaine Simone Biles, quadruple championne olympique, a à nouveau appelé avec fermeté la Fédération américaine à ouvrir une "enquête indépendante" pour faire la lumière sur le scandale des abus sexuels perpétrés par Larry Nassar, l'ancien médecin de l'équipe nationale. La gymnaste en a été l'une des victimes.

Tout a commencé par un simple tweet de la Fédération US de gymnastique, souhaitant un "joyeux anniversaire" à la gymnaste aux 19 médailles d'or en championnats du monde, qui fête samedi ses 23 ans, ajoutant : "Nous savons que tu vas continuer à nous impressionner et à écrire l'histoire!"

Simone Biles a sèchement répondu : "Et si vous m'impressionniez et faisiez ce qu'il faut faire... Mener une enquête indépendante".

Au début du mois, Simone Biles, qui fait partie des plus de 300 athlètes à avoir poursuivi USA Gymnastics pour ne pas les avoir protégées de Larry Nassar, a déjà exigé une enquête indépendante, après que la Fédération US a proposé un dédommagement total de 215 millions de dollars (environ 193 millions d'euros) pour toutes les victimes de cet homme.

Une proposition qualifiée d'"inadmissible" et "insuffisante" par les avocats de plusieurs centaines de victimes. L'un d'eux a estimé que "cette offre permettrait à tous les protecteurs de Nassar comme l'ancien patron de la fédération de gymnastique Steve Penny et l'ancien président de l'USOPC (comité olympique et paralympique américain) Scott Blackmun, d'échapper complètement à la justice et de ne rien payer".

L'ancien médecin de l'équipe nationale Larry Nassar a abusé de 517 athlètes entre 1996 et 2014, dont Simone Biles, et a été condamné en 2018 à des peines allant de 40 à 125 ans de prison.

AFP

Gymnastique