GTA5
GTA 5 | Take 2 Interactive

GTA5, un univers à part entière

Publié le , modifié le

Attendu depuis plusieurs années par des millions de fans dans le monde, Grand Theft Auto 5 fait d’ores et déjà partie des meilleures ventes de l’année en matière de jeux vidéo.

Après cinq longues années de labeur, les développeurs de Rockstar Games ont donc offert à la grande communauté des gamers un jeu aussi riche que décrié. Riche car GTA 5 propose un univers remarquablement vaste et détaillé. San Andreas, une version revisitée de Los Angeles, a ainsi repris la place de Liberty City (GTA 4). Une carte incroyablement grande s’offre à vous, et chaque détail de cet immense terrain d’aventures a été pensé. De Winewood au désert de Grand Senora, en passant par Blaine County, il vous faudrait quelques mois avant de connaître parfaitement chaque région imaginée par les développeurs.

Ce jeu est riche aussi et surtout car les scénarii sont multiples et variés. Vous pouvez aussi bien prendre des courts de tennis que braquer une station service, appeler vos contacts au téléphone et recevoir des sms ou des emails, faire un tour chez le coiffeur ou un peu de shopping. Rockstar Games a réussi le pari de créer un monde aussi virtuel que réaliste, et c’est sans doute en raison de son grand réalisme que ce jeu pose problème pour certains observateurs, ces derniers pointant du doigt son aspect subversif.  

GTA 5
GTA 5

Trois personnages pour le prix d'un

Car bien loin du classique héros des temps modernes, les personnages que vous incarnez n'ont rien d'angélique, de même que les environnements que vous allez être amenés à côtoyer sont assez éloignés du monde de Oui-Oui. Conscient qu’ils avaient déjà repoussé les limites, les gens de chez Rockstar ont enfoncé un peu plus le clou en permettant aux joueurs de contrôler trois personnages. Michael, ex-braqueur, Franklin un jeune voyou et Trevor, sorte de junky fou dangereux. Les trois personnages dont les chemins se croisent régulièrement, vivent donc leur propre aventure, ont leurs propres contacts, et surtout leur style de vie.

Comme dans les précédents GTA, le jeu s’articule autour de missions. D’une course de voitures improvisée dans les rues, au vol d’une voiture dans une résidence huppée, en passant par l’attaque d’un fourgon blindé, vous en aurez pour tous les goûts (enfin des goûts particuliers quand même). Avec plus de 70 missions, vous ne devriez pas vous ennuyer pour les prochaines semaines d’automne, d’autant plus que le jeu va encore plus loin en vous permettant d’investir votre argent pas vraiment honnêtement gagné dans des logements de tout genre. Bref, la vraie vie d’un escroc !

Rappelons d’ailleurs que même s’il ne s’agit que d’un jeu, il est de bon ton de rappeler que celui-ci ne s’adresse pas du tout aux petites têtes blondes. Les propos, les aventures, et les différentes situations ne conviennent absolument pas aux plus jeunes d'entre nous. La classification PEGI stipule que GTA ne convient pas aux moins de 18 ans. De la même manière que pour un film, ce jeu vidéo doit être vu comme un jeu, rien de plus…

GTA 5
GTA 5

Grand Theft Auto V
Editeur: Take 2 Interactive
Développeur: Rockstar Games
Disponible sur PS3, XBox360, PC
PEGI: 18

Romain Bonte