Grange Jean-Baptiste visage arrivée 11 2009

Grange: "une piste qui correspond à mes qualités"

Publié le

Jean-Baptiste Grange, qui revient de blessure, renoue avec le slalom dimanche à Levi sur une piste "qui correspond à (ses) qualités", où il avait remporté l'épreuve de Coupe du monde de ski alpin en 2008, prélude à sa conquête du petit globe de cristal. Après des semaines de préparation et un premier géant convenable, le Français espère titiller les cadors.

Vainqueur en 2008, 3e en 2009, Levi est bien une piste amie?

Jean-Baptiste Grange: "C'est effectivement une piste qui correspond à mes qualités. Sur le long plat initial (une trentaine de secondes), il faut créer de la vitesse. Cela je sais faire. Il faut tenir la ligne en allongeant un peu les virages, mettre de la vie dans son ski, tout en fluidité. Il faut trouver le compromis entre cette fluidité et l'intensité sur le ski et la chaussure. Ensuite, en entrant dans le mur assez raide, on passe d'un moment où on laisse vivre le ski à un moment où il faut contrôler".

Levi est aussi spécial pour son atmosphère?

J-BG: "Oui, car il faut arriver à se réveiller le jour de la course (sourire). C'est un peu toujours le même temps, monotone, givré, endormi. Mais on s'y habitue. Vendredi, après l'arrivée tardive jeudi, on est allés un peu skier. Ca fait du bien de tâter la neige même si ce ne sera pas pareil de ce qu'on aura dimanche".

Comment se sont passés les entraînements?

J-BG: "Je n'ai plus les douleurs d'octobre que je ressentais au genou droit (opéré en janvier) avant le slalom géant de Sölden. Mais il me faut peut-être encore du temps pour retrouver le rythme. Ma 1re manche à Sölden (15e temps) m'a conforté malgré une grosse faute dans le mur. Mais j'ai dû subir tout au long du parcours. En slalom, ça s'est bien passé à l'entraînement. On a fait trois jours à Tignes fin octobre, et encore trois jours en début de cette semaine à Zinal (Suisse), où on a été très bien accueillis. Au niveau des skis, il y a une paire qui ressort. Je skie vite mais il faut reproduire cela en course. J'aborde Levi sereinement."

AFP