Grange slalom Levi 112010
Jean-Baptiste Grange en action | AFP - MARKKU ULANDER

Grange : "Un sentiment mitigé à Val d'Isère"

Publié le

Très à l'aise à Val d'Isère mais souvent perdant, Jean-Baptiste Grange garde un souvenir mitigé de ses courses en Savoie. Gagner une première fois en France, il en rêve. Pour le public mais aussi pour lui.

Q: Quel sentiment vous procure le fait de revenir à Val d'Isère, pour la première fois depuis les Championnats du monde en 2009 ?
R: "C'est un sentiment mitigé. Parce que c'est peut-être la piste qui correspond le mieux à mes qualités techniques, où j'ai joué le plus souvent de podiums, et finalement, je n'en ai qu'un. Mais c'est aussi des super souvenirs, parce que nous sommes en France, devant notre public, avec une ambiance différente. J'ai un souvenir magique des Mondiaux avec 40.000 personnes réunies dans l'aire d'arrivée pour le slalom. C'est sûr que la pression était énorme, mais ce furent des émotions fortes. Je sais que je suis capable d'être très
rapide sur cette piste. Même si forcément il reste de la déception, car j'étais en course pour deux titres de champion du monde. Cela aurait pu être deux médailles d'or en France. Mais je préfère avoir joué l'or, avoir été en tête aux temps intermédiaires, que d'être resté bloqué sous la pression de l'événement. A partir de là, tu peux sortir la tête haute. Je n'ai pas été ridicule."

Q: C'est aussi à Val d'Isère que vous aviez inscrit vos premiers points en Coupe du monde ?
R: "Oui, en super-combiné en 2005 (18e), sur l'autre piste (pas celle des Mondiaux et de la Coupe du monde, NDLR). J'étais tout jeune, j'avais remporté la manche de slalom, je partais 50e, un exploit, quoi ! Il y a des bons souvenirs ici, mais moi, je n'ai pas envie de m'arrêter sur des statistiques. Sur le nombre de fois où je suis sorti, les médailles que j'ai manquées."

Q: Vous avez gagné en Finlande, en Suisse, en Autriche, en Italie, en Croatie...
R: "... et je n'ai jamais gagné en France ! J'aimerais bien pour pouvoir partager cela avec le public, mais aussi pour moi. J'ai un peu évolué ces derniers temps, et maintenant le fait de gagner ici, serait avant tout important pour moi."

AFP