Tiger Woods
Tiger Woods continue son festival | AFP - WARREN LITTLE

Tiger Woods toujours euphorique à Doral

Publié le , modifié le

Tiger Woods marche toujours sur l'eau, à Doral. Jour après jour, l'ancien numéro 1 mondial bat ses records de birdies sur les greens floridien. Il a terminé le troisième jour de compétition avec sept birdies supplémentaires, lui offrant quatre coups d'avance sur son dauphin, le nord-irlandais Graeme McDowell.

"C'est important de continuer à bien jouer parce que le parcours est plein  de pièges. Les putts en pente se révèlent incroyables", a commenté le "Tigre"  après avoir signé son meilleur total sur trois tours (198) depuis ses débuts  sur le circuit américain en 1996. Tiger Woods, 38 ans et N.2 mondial, a ainsi doublé son avance sur son  dauphin nord-irlandais Graeme McDowell, pourtant auteur de deux eagles (deux  sous le par) pour la première fois de sa carrière, et qui va jouer, comme  samedi, la dernière partie en compagnie du champion américain. Ce qui risque de  mettre à rude épreuve les nerfs du vainqueur de l'US Open 2010.

"Tiger a très bien joué et c'est un gars qui se battait tout le temps. Je  suis ravi de m'être donné un peu de chance pour demain" (dimanche)", a analysé  le Nord-Irlandais, conscient de la difficulté qui l'attend sur les 18 derniers  trous. Les statiques sont, en effet, très favorables à Tiger Woods. Il a gagné 49  tournois (sur 53) lorsqu'il attaque le dernier tour en leader et n'a jamais  perdu quand il menait de trois coups ou plus. S'il venait à enlever dimanche le 76e trophée sur le circuit américain de  sa carrière, Tiger Woods serait dans d'excellentes dispositions pour tenter  d'ajouter un 15e titre du Grand Chelem à son palmarès, en avril au Masters  d'Augusta, son tournoi fétiche (déjà quatre succès). L'Américain a déjà gagné trois fois sur le circuit du Blue Monster de Doral  et est à la recherche d'un 17e titre dans le Championnat PGA/EPGA, tournoi le  mieux doté derrière ceux du Grand Chelem.

USPGA