Tiger Woods
Tiger Woods a remporté le 76e trophée de sa carrière | AFP - WARREN LITTLE

Tiger Woods frappe un grand coup avant le Masters

Publié le , modifié le

Tiger Woods a remporté le 76e titre de sa carrière en remportant le Championnat du monde des circuits américain et européen EPGA à Doral (Floride). Malgré une dernière journée moins maîtrisée, l'Américain de 37 ans a terminé avec deux coups d'avance sur son compatriote Steve Stricker et cinq coups sur un groupe composé du Nord-Irlandais Graeme McDowell, de l'Australien Adam Scott, de l'Américain Phil Mickelson et de l'Espagnol Sergio Garcia.

Il a joué comme dans un rêve. Auteur d'une des plus belles prestations de sa carrière, Tiger Woods a remporté dimanche le Championnat du monde des circuits américain et européen EPGA à Doral (Floride). Leader incontesté de la compétition durant quatre jours, l'homme aux 14 titres du Grand Chelem a terminé sa dernière journée avec une carte de 71 pour un total de 269, à 19 sous le par. Si sa dernière journée a été moins sensationnelle, elle lui a permis de conserver deux coups d'avance sur son dauphin, Steve Stricke. 

"J'ai bien joué cette semaine, c'était une de ces semaines où je me suis  senti bien dans ma façon de jouer, j'ai bien entamé le tournoi et les choses se sont bien enchaînées", a déclaré Woods qui a signé sa deuxième victoire de l'année 2013 après San Diego en janvier. Grâce à ce succès, le numéro 2 mondial annonce la couleur, à un mois du Masters d'Augusta, le premier rendez-vous majeur de la saison. Il faudra compter sur lui pour le titre. Sur les greens floridiens, il a battu plusieurs de ses records, dont le nombre de birdies en deux tours (17), rendant ainsi le plus petit  total du circuit américain sur 36 trous (131). A 37 ans et après 18 ans sur le circuit, le "Tigre" peut encore nous surprendre.

McIlroy se reprend bien

Au classement, Woods a devancé son compatriote Steve Stricker et un groupe composé du Nord-Irlandais Graeme McDowell, de l'Australien Adam Scott, auteur de la meilleure carte de l'épreuve dimanche (64), de l'Américain Phil Mickelson et de l'Espagnol Sergio Garcia.

De son côté le numéro 1 mondial, Rory McIlroy, a sauvé les meubles lors de la dernière journée. Aux abonnés absents lors des trois premiers tours, le Nord-Irlandais a livré une dernière journée à la hauteur de son talent pour terminer à la 8e place, avec un total de 278. Pas de quoi rivaliser avec Woods ce weekend. Vraiment intouchable.

USPGA