Tiger Woods, lors du Memorial comptant pour le circuit PGA.
Tiger Woods | AFP

Tiger Woods encore et toujours à côté de la plaque

Publié le , modifié le

Tiger Woods a compromis ses chances dans le Championnat PGA, 4e et dernière levée du Grand Chelem, dès le 1er tour. L’ancien N.1 mondial a rendu une carte de 75, soit trois coups au-dessus du par, jeudi. En grandes difficultés au putting, Woods accuse neuf coups de retard sur son compatriote Dustin Johnson (66), leader provisoire, et pourrait même avoir du mal à passer le cut vendredi, à l'issue du 2e tour.

L'Américain, âgé de 39 ans, s'était déjà arrêté à mi-parcours lors de l'US Open et de l'Open britannique, les deux précédents tournois majeurs, une première dans sa carrière. "C'est probablement l'une de mes pires journées au putting depuis très longtemps", a regretté Woods, qui pointe désormais à la 278e place mondiale.

"Je n'ai jamais réussi à trouver le bon tempo sur ces greens, j'étais hors  du coup, c'était horrible", a admis le joueur aux 14 titres majeurs. "Soit j'étais trop court, soit j'étais bien trop long", a souligné Woods  qui avait eu besoin de 33 putts lors de son premier tour sur le parcours de Whistling Straits (Wisconsin).

Son dernier succès dans un tournoi du Grand Chelem remonte à l'US Open 2008. En 2015, il a participé à neuf épreuves et n'a pas passé le cut qu'à trois reprises. Son meilleur résultat est sa 17e place en avril au Masters d'Augusta,  le premier tournoi majeur de l'année.

AFP

USPGA