Gleneagles Ryder Cup Championnats Européens
La ville-hôte des Championnats Européens de golf, Gleneagles, avait accueilli la Ryder Cup en 2014. | AFP

Ryder Cup : La spectatrice blessée par la balle de Koepka porte plainte

Publié le , modifié le

Blessée à l’œil après avoir été heurtée par la balle de l'américain Brooks Koepka lors du premier tour de la Ryder Cup, qui se disputait ce week-end sur le Golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines, la spectatrice touchée a décidé de porter plainte contre l'organisation.

La fête en partie gâchée. La spectatrice qui a perdu la vue à l'oeil droit après avoir été blessée par une balle de golf de l'Américain Brooks Koepka lors de la Ryder Cup, a porté plainte mardi à Lyon. Corine Remande, 49 ans, a déposé une plainte pour "blessures involontaires et manquement aux règles de sécurité" visant les organisateurs de la compétition qui oppose les meilleurs joueurs européens et américains tous les deux ans. "C'est clair, il y a une responsabilité des organisateurs. Les commissaires auraient dû nous demander de nous protéger", a estimé  Raphaël Remande, le mari de la quadragénaire blessée vendredi matin lors du premier tour de la compétition. 

Brooks Koepka est venu s'excuser auprès de la spectatrice
Brooks Koepka est venu s'excuser auprès de la spectatrice © AFP

"Le joueur aurait dû crier que sa balle partait dans le public, vu la distance, les commissaires auraient dû relayer cette information au niveau du green", a précisé la victime dans sa plainte. Les organisateurs, pour assurer le spectacle, ont fait avancer le départ des joueurs et positionner le drapeau à l'entrée du green afin de permettre aux gros frappeurs d'atteindre le green en un seul coup, et cela sans informer les spectateurs" qui "voyaient les balles sur le green mais pas du tout les joueurs", a-t-elle ajouté. Des examens médicaux ont confirmé, lundi, une fracture de l'orbite droit et une explosion du globe oculaire, qui toutefois a pu être "recousu" par les chirurgiens. "Mais ils m'ont dit que j'avais perdu la vue à cet oeil", a déclaré lundi soir Mme Remande à sa sortie d'un hôpital lyonnais.
 

AFP