L'Europe victorieuse de la Ryder Cup 2014
Le capitaine McGinley soulevé par ses troupes de l'équipe d'Europe, victorieuse de la Ryder Cup 2014 | AFP - BEN STANSALL

L'Europe conserve la Ryder Cup

Publié le , modifié le

Dans le sillage d'un N.1 mondial Rory McIlroy intenable (victoire 5&4 contre Rickie Fowler aujourd'hui en simple), l'Europe a conservé la Ryder Cup sur le tracé de Gleneagles, en Ecosse (16.5 à 11.5). L'équipe du Vieux Continent a décroché son 14e point grâce au point ramené par Jamie Donaldson, assuré de la victoire (4up) sur Keegan Bradley après le trou N.15. Victor Dubuisson a fini sur un nul face à Zach Johnson, terminant l'épreuve invaincu. C'est la 6e victoire de l'Europe lors des 7 dernières éditions. Et depuis 1993, les USA n'ont plus gagné en Europe, mais ils mènent toujours 25 victoires contre 13 depuis la création de l'épreuve en 1927. En 2018, c'est le Golf National de Saint-Quentin-en-Yvelines qui accueillera cette épreuve.

L'Europe n'avait que quatre points à glâner sur les 12 simples de la dernière journée pour conserver la Ryder Cup. Ses joueurs ont fait mieux. Graeme McDowell a été l'un des joueurs marquants de cette Ryder Cup. Durant deux jours, il a fait équipe avec Victor Dubuisson, sur qui les louanges se sont abattues de part et d'autre de l'Atlantique. Et le Nord-Irlandais n'était sans doute pas étranger à ces premiers pas réussis du Français dans cette épreuve magique. Mais lors de son simple, McDowell, malmené par Jordan Spieth durant huit trous (jusqu'à 3 down), a trouvé les ressources pour refaire son retard et s'imposer (2&1). Justin Rose a presque fait aussi bien en remontant 4 down pour finir à égalité avec Hunter Mahan.

La joie des Irlandais Rory McIlroy et Graeme McDowell
La joie des Irlandais Rory McIlroy et Graeme McDowell

N.1 mondial, Rory McIlroy a été intraitable lors de cette dernière journée. Leader de l'équipe d'Europe, il a assumé son statut pour dominer Rickie Fowler (5&4). Troisième à s'élancer ce maitn, il a été le premier à terminer le parcours, avec la victoire en poche. Fowler avait pourtant été très régulier cette saison en Grand Chelem, avec un Top5 dans chacun des Majeurs. La voie était montrée, les autres ont suivi. Martin Kaymer a également réalisé quelques putts de grande classe pour vaincre le costaud Bubba Watson (4&2). Aux commandes de son duel dès le trou N.5, Jamie Donaldson n'a jamais laissé Keegan Bradley revenir dans la partie, apportant le point décisif de la victoire au trou N.15, alors qu'il était à 4up face à l'Américain. Pour sa première participation à cette épreuve, le Gallois entre dans l'Histoire.

Le Gallois Donaldson félicité par le capitaine de l'Europe, McGinley
Le Gallois Donaldson félicité par le capitaine de l'Europe, McGinley

Dubuisson finit le parcours entouré par toute l'équipe​

A ce moment-là, Sergio Garcia était 1up face à Jim Furyk au 16. Mené jusqu'au trou N.14 par le meilleur américain au classement mondial, l'Espagnol a su sortir de grands coups en fin de parcours pour l'emporter (1up). Ian Poulter était pour sa part à égalité avec Webb Simpson en 15, et les deux hommes ne se sont pas départagés. Poulter est toujours invaincu en simple en Ryder Cup, Lee Westwood était mené par Jimmy Walker (2up), et a fini par s'incliner (3&2). 

Victor Dubuisson félicité par le N.1 mondial, Rory McIlroy
Victor Dubuisson félicité par le N.1 mondial, Rory McIlroy

Victor Dubuisson, dernier joueur européen à s'élancer dans cette journée, était à égalité avec Zach Johnson au 12 au moment où la victoire était acquise. Premier Français à gagner deux points en Ryder Cup, Il est resté à la hauteur de son adversaire jusqu'au trou 11, où Johnson a pris l'avantage. Mais le Cannois réagissait aussitôt pour égaliser au trou suivant avec un birdie, puis prendre les commandes au 13 en profitant d'un boggey de son adversaire.

Les deux hommes étaient de nouveau à égalité au 15, après un boggey du Français, et la partie se concluait avec toute l'équipe d'Europe derrière lui. Au 16, un nouveau birdie de Dubuisson le replaçait devant. Il gardait son avantage, et concluait le week-end de rêve sur un match nul. Pour sa première participation, il finit invaincu avec ce demi-point de plus pour l'Europe, et deux points et demi au total. Il est l'un des héros de cette édition.

Résu​ltats des simples

Europe bat Etats-Unis 16,5 à 11,5
Dimanche
Rory McIlroy (Europe) bat Rickie Fowler (USA) 5 et 4
Graeme McDowell (Europe) bat Jordan Spieth (USA) 2 et 1
Patrik Reed (USA) bat Henrik Stenson (Europe) 1 up
Martin Kaymer (Europe) bat Bubba Watson (USA) 4 et 2
Phil Mickelson (USA) bat Stephen Gallacher (Europe) 2 up
Matt Kuchar (USA) bat Thomas Bjorn (Europe) 4 et 3
Justin Rose (Europe) et Hunter Mahan (USA) égalité
Jamie Donaldson (Europe) bat Keegan Bradley (USA) 4 et 3
Sergio Garcia (Europe) bat Jim Furyk (USA) 1 up
Jimmy Walker (USA) bat Lee Westwood (Europe) 3 et 2
Ian Poulter (Europe) et Webb Simpson (USA) égalité
Victor Dubuisson (Europe) et Zach Johnson (USA) égalité

Ryder Cup