Rory McIlroy célèbre son bel après-midi sur le green de Saint-Quentin-en-Yvelines lors de la 1re journée de la Ryder Cup

Golf : L'Europe se rebiffe et prend la tête au terme de la 1re journée

Publié le , modifié le

Après une matinée compliquée, l'Europe s'est repris, et de fort belle manière vendredi après-midi. Sur le green de Saint-Quentin-en-Yvelines, les golfeurs du Vieux Continent ont remporté leurs quatre matches (une première pour l'Europe en foursomes dans cette compétition) pour prendre la tête, 5-3 au terme de la 1re journée de la Ryder Cup. Et ce, en battant le record historique de coups d'avance par rapport aux Etats-Unis sur une session de foursomes. Magistral !

Stenson – Rose vs Johnson – Fowler : 3&2 (2-3)

Le match entre les deux meilleurs joueurs au classement mondial a tourné en faveur de l’Anglais Justin Rose et l’Europe. Le N.1, associé au Suédois Henrik Stenson, a dominé la paire Dustin Johnson – Rickie Fowler; 3&2 au final. Rapidement aux commandes de leurs matches grâce au Britannique, impérial au putt, les deux joueurs européens ont pris jusqu’à 5up. Les Américains ont entretenu l’espoir sur les trous 12 et 13, sans parvenir à renverser la vapeur. Le début de la remontée de l’après-midi.

Poulter – McIlroy vs Watson – Simpson : 4&2 (3-3)

Ian Poulter avait la rage au ventre. A grands coups de "Come on" et de maîtrise - à l'image de son chip fantastique au 13e trou -  le vétéran anglais a donné le ton de ce match face à Bubba Watson et Webb Simpson. Rory McIlroy n’avait qu’à suivre la trace et l’ancien numéro un n’a pas laissé passer sa chance. L’Irlandais, moribond dans la matinée, a retrouvé tout son talent. Mené 2up après trois trous, le tandem du Vieux Continent a tout retourné entre le 6e et le 9e trou. Assurés de ne pas perdre, les deux hommes ont conclu avec la manière en prenant un nouveau coup d’avance sur le 16e et dernier trou du match.

à voir aussi Ryder Cup : revivez la 1re journée Ryder Cup : revivez la 1re journée

Garcia – Noren vs Mickelson – Dechambeau : 5&4  (4-3)

Une démonstration. Neuf trous et sept coups d’avance plus tard, l’Europe a pris la tête grâce au duo ibéro-suédois. Garcia et Noren ont été flamboyants pour débuter leur rencontre, assommant leurs homologues américains. En dedans, le vétéran Phil Mickelson n’a pas aidé les siens. Mais peu importe l’adversaire, difficile d’imaginer qui aurait pu stopper Garcia et Noren (pourtant néophyte), auteurs d’un match à trois coups sous le par en 14 trous. Soit, vous avez bien lu, une fin prématurée, dès le 14e trou. Quelle meilleure manière pour permettre à l’Europe de passer devant.

Molinari – Fleetwood vs Thomas – Spieth : 5&4 (5-3)

Le calice jusqu’à la lie pour les Etats-Unis. Après avoir apporté leur premier point à l’Europe ce matin, Molinari et Fleetwood ont récidivé. Toujours aussi constant au putt, Tommy Fleetwood s’est montré impérial pour conclure les nombreuses opportunités de prendre un coup (supplémentaire) d’avance et offrir sur un plateau la conclusion à son collègue italien. L’Europe n’avait plus passé un 4-0 aux Etats-Unis en Ryder Cup depuis 1989, jamais dans le format des foursomes. C’est chose faite, et l’Europe mène 5-3.

à voir aussi Ryder Cup : Les Etats-Unis assomment les Européens d'entrée Ryder Cup : Les Etats-Unis assomment les Européens d'entrée
Loris Belin @LorisBelin