Rory McIlroy swing British Open 2010
Rory McIlroy | AFP - Adrian Dennis

McIlroy en tête, Woods en embuscade

Publié le , modifié le

Le jeune Nord-Irlandais Rory McIlroy menait toujours le bal au Masters d'Augusta après le deuxième tour alors que Tiger Woods, 3e ex aequo, rugissait aux avant-postes.

McIlroy, 21 ans, a montré qu'il avait des nerfs malgré son jeune âge en confirmant son joli premier tour (65, 7 coups sous le par) par une carte de 69 (3 sous le par) vendredi sur le parcours mythique du National Golf Club, cadre traditionnel du premier tournoi du Grand Chelem de la saison. Il a rendu une carte de score ponctuée de quatre birdies et un seul bogey, son premier dans la compétition.

Avec un total de 134 coups après 36 des 72 trous, le grand espoir du golf européen comptait deux coups d'avance sur un autre +jeunot+, l'Australien Jason Day, et trois sur le Sud-Coréen K.J. Choi et l'ex N.1 mondial Tiger Woods. Day, 23 ans, un Australien d'origine philippine qui joue pour la première fois de sa carrière à Augusta , a rendu une carte époustouflante de 64 (8 coups sous le par) pour égaler le deuxième tour le plus bas de l'histoire du Masters. Tiger Woods, toujours en quête de sa première victoire depuis novembre
2009, a effectué une fin de parcours ébouriffante vendredi pour revenir faire la course en tête après un premier tour presque ordinaire (71, 1 sous le par). Le joueur 14 fois vainqueur en Grand Chelem, tombé à la 7e place mondiale après une saison 2010 vierge de tout succès et marquée par ses déboires conjugaux, a engrangé six birdies entre le trou N.8 et le N.15 et fini avec une carte de 66 coups. Il a refait surface au rang des vainqueurs potentiels.

Par contre, les espoirs de Phil Mickelson, N.3 mondial, de conserver son titre se sont sérieusement amenuisés vendredi lorsque "lefty" (le gaucher) a rendu une carte de 72 (par) pour se retrouver à déjà 8 coups de McIlroy. Mickelson a été particulièrement inconstant dans la première moitié de son deuxième tour avec trois bogeys et trois birdies en l'espace de sept trous. L'Allemand Martin Kaymer, qui avait vécu une première journée cauchemardesque (78), n'a pas passé le cut. Le N.1 mondial est éliminé après deux tours pour la quatrième fois en autant de participations à Augusta .

AFP