Dustin Johnson blessé 042017
Dustin Johnson, blessé | AFP

Dustin Johnson out pour le Masters

Publié le , modifié le

C'est au tout dernier moment que le N.1 mondial Dustin Johnson a pris la décision de ne pas participer à la 81e édition du Masters à Augusta. Celui qui était pourtant considéré comme le favori de la compétition souffre du côté gauche du dos. Après avoir tapé quelques drives au practice, l'Américain a senti qu'il ne pourrait pas être à 100%. Il s'était blessé la veille en tombant d'un escalier... C'est la deuxième fois qu'un N.1 mondial ne disputera pas de Masters, le premier étant Tiger Woods en 2014.

Après discussions avec son frère Austin qui porte son sac, l'Américain, habillé d'un pantalon blanc et d'un pull vert, a décidé de regagner le club-house, sans un mot, à la grande stupéfaction du public.
Johnson, 32 ans, avait abordé le Masters 2017 en grande confiance après trois succès lors de ses trois derniers tournois, dont le prestigieux Championnat du monde de match-play. Mais il s'est blessé mercredi en tombant dans l'escalier de la maison qu'il loue à Augusta pour la durée de compétition. "On lui a conseillé de rester immobile et il a commencé à prendre des anti-inflammatoires ainsi que de la glace, en espérant qu'il puisse jouer demain", avait expliqué mercredi soir son agent.

L'Américain, gendre de la légende canadienne du hockey sur glace Wayne Gretzky, s'est échauffé jeudi matin pendant 90 minutes sous le regard des spectateurs et des journalistes. Il a beaucoup parlé avec son frère Austin et son entraîneur Butch Harmon, puis à l'heure de rejoindre le départ, il a déclaré qu'il allait "tenter le coup", avant de se raviser peu avant de donner son premier coup. Johnson est le premier N.1 mondial à renoncer au Masters depuis son compatriote Tiger Woods en 2014. L'Américain domine le circuit mondial depuis qu'il a remporté l'US Open 2016, son premier titre du Grand Chelem. Il s'est adjugé trois des quatre derniers tournois du Championnat du monde (WGC), les plus importants après ceux du Grand Chelem et il est devenu en février N.1 mondial pour la première fois d'une carrière qui a tardé à décoller.

francetv sport @francetvsport