Jimenez golf st quentin 072010
Jimenez dans ses oeuvres | AFP-HORVAT

L'Open de France, encore loin de la Ryder

Publié le , modifié le

En 2018, le parcours de l'Albatros du golf de Guyancourt sera le théâtre de la mythique Ryder Cup, opposant les Etats-Unis à l'Europe. En attendant, l'Open de France se déroule jusqu'à dimanche sur ce même tracé, avec en vedette l'ancien N.1 mondial Martin Kaymer, vainqueur ici-même en 2009 et Miguel Angel Jimenez, tenant du titre. Grand absent: Rory McIllroy, récent vainqueur de l'US Open et 4e à Guyancourt l'an passé, qui a préféré se reposer pour le British Open.

Qui deviendra le nouveau Rory McIllroy ? Présenté comme le successeur de Tiger Woods depuis sa démonstration à l'US Open, le Nord-Irlandais a peu de chances de trouver sur le parcours de l'Albatros un suiveur. D'abord parce que le joueur de 22 ans ne sera pas présent cette année sur l'Open de France, préférant se reposer après toutes les sollicitations consécutives à son succès et se préparer pour le British Open. Ensuite parce qu'il n'avait fini qu'à la quatrième place de la précédente édition. En son absence, le plus grand tournoi de golf de l'Hexagone n'aura pas qu'un plateau de second couteau, même si on sera très très éloigné des joueurs qui participeront à la Ryder Cup 2018, sur ce parcours.

L'Allemand Martin Kaymer, N.1 mondial pendant 8 semaines consécutives jusqu'à la fin avril, sera au premier rang. Sixième l'an dernier, vainqueur en 2009, et surtout lauréat du championnat PGA en 2010, il a besoin de points pour revenir au sommet. Mais il devra d'abord dominer notamment le tenant du titre et vieux briscard du circuit, l'Espagnol Miguel Angel Jimenez. Le gaucher américain Bubba Watson peut être considéré comme l'un des futurs grands animateurs de cette édition. Joueur du circuit américain sur lequel il s'est imposé déjà deux fois cette saison (La Nouvelle-Orléans et Torrey Pines), Watson, 31 ans, gaillard d'1,91 m, est connu pour être l'un des plus grands frappeurs du circuit professionnel nord-américain (PGA). Son compatriote, Brendan Steele, 28 ans, récent vainqueur de son premier tournoi du PGA à San Antonio, a quant à lui bénéficié d'une invitation. Il sera à suivre pour sa première participation à cette épreuve centenaire, dotée de trois millions d'euros et classée au premier rang des tournois d'Europe continentale. L'Italien Francesco Molinari, battu en play-off l'an passé en banlieue parisienne, aura à coeur de soulever le trophée, lui qui a réussi un bon début de saison avec deux places dans les cinq premiers dans deux épreuves du Championnat du monde.

Du côté des Français, Raphaël Jacquelin (77e joueur mondial), Grégory Bourdy (79e), Grégory Havret (123e) ou Thomas Levet (352e), tenteront de succéder à Jean-François Remésy, vainqueur en 2004 et 2005.