Evian Masters Tseng Bungert Riboud Pettersen Whan
Les joueuses Yani Tseng et Suzann Pettersen entourent Jacques Bungert, directeur du tournoi, Franck Riboud, patron du groupe Danone, et Mike Whan, responsable de la LPGA | AFP - Jean-Pierre Clatot

L'Evian Masters devient le 5e tournoi du Grand Chelem

Publié le , modifié le

Le Masters d'Evian, le plus important tournoi de golf du circuit féminin en Europe, deviendra en 2013 la 5e manche du Grand Chelem. L'Evian, qui se déroulera du 12 au 15 septembre 2013, rejoint le Championnat Nabisco, le Championnat LPGA, l'US Open et l'Open britannique dans le cercle très fermé des tournois du Grand Chelem. L'édition 2011 débute aujourd'hui sur les rives du Lac Léman avec 43 des meilleures joueuses du monde.

Avant la 18e édition, l'Evian Masters va intégrer le cercle très fermé des tournois du Grand Chelem. En marge de l'édition 2011, qui rassemble 40 des 50 meilleures joueuses du monde, Mike Whan, responsable de la LPGA, est venu faire cette annonce. "C'est un jour historique. Le parcours du Masters d'Evian est l'un des plus beaux du circuit féminin et il est situé dans un environnement magnifique. Il sera la 5e et dernière étape de l'année." Un statut qui tient beaucoup au lieu, sur les rives du Lac Leman, et surtout à la dotation (2.29 millions d'euros) qui fait de lui le plus rémunérateur des tournois féminins en compagnie de l'US Open. Et si cette épreuve atteint ces sommets, cela est dû à l'entêtement de l'un de ses principaux dirigeants, Franck Riboud, le PDG de Danone, qui a bien évidemment beaucoup fait pour que la dotation soit florissante.

Pour devenir l'égal de l'US Open, du champinnat LPGA ou du British Open, l'Evian Masters devra perdre sa particule, devenant Evian Championship puisque seul le Masters, qui se dispute sur le tracé d'Augusta, peut s'enorgueillir de recevoir les "Maitres" en son sein. Ce ne sera pas la seule modification réalisée pour l'occasion. Le tracé va gagner en longueur et subir quelques transformations, comme sur les trous N.5, 15, 16 et 18 qui auront le green tourné vers le point central du parcours, de façon à créer une arène bien visible pour les spectateurs.  Le 5 et le 18 auront en plus un lac pour les compliquer davantage, tout en utilisant cette terre extraite afin de redessiner d'autres trous et ainsi protéger l'écosystème si précieux des environs du Lac Leman.

En attendant, le 18e Evian Masters ouvre ses portes ce jeudi avec notamment la Sud-Coréenne Jiyai Shin, 4e mondiale et tenante du titre, mais aussi la Taïwanaise Yani Tseng, N.1 mondiale, l'Américaine Cristie Kerr, N.2 mondiale, la Norvégienne Suzann Pettersen, N.3 mondiale, et la Coréenne Na Yeon Choi, N.5 mondiale, sans oublier la photogénique et populaire américaine Natalie Gulbis. Les Françaises Anne-Lise Caudal, Sophie Giquel-Bettan, Virginie Lagoutte-Clément, et Gwladys Nocera auront aussi à coeur de briller. Le gain du tournoi 2010 avait permis à la Sud-Coréenne Jiyai Shin de prendre la tête de la hiérarchie mondiale avant d'être détrônée par la Taïwanaise Yani Tseng après sa victoire, il y a six mois au Masters australien disputé à Gold Coast (Queensland). Au total, 31 nationalités seront représentées sur les greens avec un gros contingent venant de Corée, du Japon et des Etats-Unis. Six anciennes vainqueurs seront au départ: outre Jiyai Shin, Ai Miyazato (2009), Natalie Gulbis (2007), Karrie Webb (2006), Paula Creamer (2005), et Juli Inkster (2003). Le record du parcours (par 72) lors du tournoi est détenu par Helen Alfredsson qui a rendu une carte de 63 en 2008. Celui du tournoi est détenu par Juli Inkster à 21 sous le par. Le tournoi est doté comme l'Us Open de 3,25 millions de dollars (environ 2,3 millions d'euros), la gagnante empochant 487.500 dollars.

Christian Grégoire