McIlroy Rory Bethesda US Open 06 2011
Le Nord-Irlandais Rory McIlroy sur le parcours de Bethesda | AFP - Getty Images

Les ténors à la dérive, McIlroy leader de l'US Open

Publié le , modifié le

La première journée de l'US Open, 2e des 4 tournois du Grand Chelem, n'a pas souri aux favoris. En l'absence de Woods, les Anglais Donald et Westwood, ainsi que l'Allemande Kaymer, soit les trois premiers mondiaux sont au-dessus du par. Du coup, c'est Rory McIlroy qui mène la danse en rendant une carte de 65 (6 sous le par), avec trois coups d'avance sur le Sud-Coréen Yang Tong-eun, vainqueur du PGA 2009, et le Sud-Africain Charl Schwartzel, vainqueur du Masters.

Rory McIlroy, Charl Schwartzel. Deux noms qui deviennent inséparables. Lors du Masters d'Augusta, en avril dernier, le Nord-Irlandais menait la danse avec quatre coups d'avance lors du dernier tour, mais le Sud-Africain était parvenu à lui asséner une telle pression qu'il avait craqué notamment sur les neuf derniers trous, lui laissant la victoire finale et finissant 15e avec une médiocre carte de 80. Deux mois après, les deux hommes sont de nouveau aux prises. Certes, ce n'est que le 1er tour de l'US Open. Mais le scénario semble bien parti pour les voir occuper les premières places sur le parcours de Bethesda. A 22 ans, Rory McIlroy est persuadé avoir retenu la leçon: "J'ai retenu les aspects positifs", estime-t-il. Il ne va pas attendre longtemps pour le démontrer, puisqu'à l'issue du 1er tour, il occupe la première place du classement, avec trois coups d'avance sur Schwartzel et autant sur le Sud-Coréen Yang Yong-eun. Pour y parvenir, il a réalisé six birdies et surtout concédé aucun bogey lors d'une journée où tout lui a réussi. Et malgré ce 1er tour de rêve, deux hommes ne sont pas si loin que ça, et leur pedigree ne devrait pas l'inciter à l'optimisme: Yong-eun est le premier Asiatique à avoir remporter un Majeur lors du Championnat PGA 2009, alors que Schwartzel est donc le tenant du premier tournoi du Grand Chelem de la saison.

Pour d'autres, cette entrée en matière a été beaucoup plus délicate. Luke Donald, N.1 mondial, a fini avec une carte de 74 (+3), comme l'Allemand Martin Kaymer, N.3 mondial, tandis que Lee Westwood, N.2 mondial, finissait avec un coup de plus (+4). Tiger Woods étant absent pour la première fois depuis 1995, afin de soigner une blessure qu'il traine depuis le Masters, les yeux des Américains se portent bien évidemment sur Phil Mickelson. Le chouchou du public doit juste briser sa malédiction sur ce tournoi, où il a fini cinq fois à la deuxième place. Mais ses débuts ont été catastrophiques avec un double bogey dès le premier trou. Comme Kaymer et Donald, le Californien a rendu une carte de 74.

Côté français, les deux engagés, Grégory Havret et Thomas Levet, n'ont pas brillé, en finissant respectivement à +6 et +4. Ils devront cravacher et sortir un autre jeu pour passer le cut. "C'était une dure journée", a confié Havret, qui dispute son premier tournoi depuis le décès de son père. "J'ai manqué quelques drives lors de mes neuf premiers trous et j'ai plutôt mal putté toute la journée, avec notamment trois fois trois putts. C'est un parcours et des conditions difficiles." Rien à voir avec l'an dernier, où il avait fini l'US Open à Pebble Beach en 2e position. Même son de cloche du côté de Levet: "J'ai fait trop d'erreurs sur les greens. Les par 3 étaient durs, avec des trous placés dans des pentes. Je compte jouer mes fers de façon moins conservative (au 2e tour) pour arriver à être plus près des drapeaux."

Le trou N.10, un par 3 de 199 mètres composé d'un lac menant à un petit green en pente, a été particulièrement délicat à négocier, surtout avec le crachin intermittent et un placement de drapeau difficile, près de l'eau. D'autant qu'il a servi de premier trou à la moitié des concurrents, qui ont d'abord joué les 9 derniers trous avant de jouer les 9 premiers. "C'est un départ incroyablement difficile, pas le droit à l'erreur dès le premier coup de golf", a réagi le Sud-Africain Ernie Els, vainqueur de l'US Open en 1997 sur ce même parcours de la banlieue de Washington.

Classement à l'issue du 1er tour

1. Rory McIlroy (NIR) 65
2. Yang Yong-eun (KOR) 68
. Charl Schwartzel (RSA) 68
4. Louis Oosthuizen (RSA) 69
. Ryan Palmer (USA) 69
. Alexandre Rocha (BRA) 69
. Scott Hend (AUS) 69
. Kim Kyung-tae (KOR) 69
. Sergio Garcia (ESP) 69
10. Chez Reavie (USA) 70
. Stewart Cink (USA) 70
. Graeme McDowell (NIR) 70
. Henrik Stenson (SWE) 70
. Johan Edfors (SWE) 70
. Davis Love (USA) 70
. Bubba Dickerson (USA) 70
. John Senden (AUS) 70
. Robert Garrigus (USA) 70
. Alvaro Quiros (ESP) 70
. Brandt Snedeker (USA) 70
. Robert Rock (ENG) 70
22. Heath Slocum (USA) 71
. Angel Cabrera (ARG) 71
. Padraig Harrington (IRL) 71
. Jason Day (AUS) 71
. Bubba Watson (USA) 71
. Brandt Jobe (USA) 71
. Bud Cauley (USA) 71
. Zach Johnson (USA) 71
. Aaron Baddeley (AUS) 71
. Charley Hoffman (USA) 71
. David May (USA) 71
. Christopher Deforest (USA) 71
...
62. Luke Donald (ENG) 74
. Martin Kaymer (GER) 74
. Phil Mickelson (USA) 74
84. Lee Westwood (ENG) 75
. Thomas Levet (FRA) 75
128. Grégory Havret (FRA) 77