Grégory Bourdy en veut à Victor Dubuisson

Grégory Bourdy en veut à Victor Dubuisson

Publié le , modifié le

Grégory Bourdy, deuxième meilleur golfeur français au classement mondial, trouve "rageant" de ne pas avoir été choisi par son compatriote Victor Dubuisson pour disputer avec lui la Coupe du monde de golf en Australie fin novembre, dans un entretien accordé vendredi à l'Equipe.fr.

"Je suis évidemment très déçu. Les Jeux Olympiques et la Coupe du monde étaient deux gros objectifs en 2016", a déclaré Bourdy, 108e joueur mondial, sur le site l'Equipe.fr, qui a terminé à la 21e place du tournoi olympique de Rio il y a quelques semaines. Le règlement de cette Coupe du monde, une compétition par paires avec 28 équipes nationales qui doit se dérouler en Australie cette année du 24 au 27 novembre, a été modifié début août et permet au meilleur joueur par nation de choisir seul son coéquipier quelque soit son classement.

Victor Dubuisson, meilleur Français au classement mondial (92e), qui avait jeté l'éponge au tout dernier moment pour les Jeux Olympiques, se disant en méforme, a choisi d'emmener avec lui en Australie le jeune Romain Langasque, 21 ans, et 8e meilleur joueur français (209e mondial). Les deux joueurs ont le même entraîneur, se connaissent depuis de nombreuses années. Ils ont tous les deux passé le cut lors du Masters d'Augusta en avril.

"Tous les autres Français auraient à coup sûr respecté le classement, comme ça s'est toujours fait. Malheureusement, Victor Dubuisson ne m'a pas pris", a regretté Bourdy sur l'Equipe.fr, qui trouve "rageant" de se "faire squeezer à la dernière minute". "Je comprends la déception de Grégory, mais on respecte le choix de Victor de jouer avec qui il veut puisqu'on lui en donne la possibilité", a expliqué le Directeur technique national (DTN) Christophe Muniesa. "Ce règlement pose toutefois un problème sportif et on peut s'interroger: est-ce vraiment le meilleur mode de sélection pour un tournoi que l'on appelle Coupe du monde?", a toutefois relevé le DTN.

AFP