Jason Dufner
Jason Dufner. | STUART FRANKLIN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Dufner prend la tête et le record

Publié le , modifié le

L'Américain Jason Dufner a pris la tête du Championnat PGA vendredi à Rochester, en rendant au 2e tour une carte record de 63 (7 sous le par), soit le meilleur score sur une journée en Grand Chelem.

Dufner, qui avait déjà rendu une carte de 68 au premier tour pour un total  de 131, se détache ainsi avec deux coups d'avance sur ses compatriotes Jim  Furyk et Matt Kuchar, ainsi que sur l'Australien Adam Scott, vainqueur du  dernier Masters. Avec cinq birdies et un eagle, Dufner a égalé le record sur une journée en  Majeur et a même été en position de birdie au trou 18, mais son putt s'est  arrêté trop court de quelques dizaines de centimètres, le privant d'un  historique et unique 62. 

"Je savais que personne n'avait jamais réussi 62 (...) et je ne pouvais  avoir un meilleur putt pour avoir une chance d'entrer dans l'histoire au  dernier trou, mais je n'ai simplement pas frappé assez fort", regrettait Dufner. A 36 ans, il n'est pas le premier à rendre une carte de 63 dans un tournoi  majeur: il rejoint un club comprenant désormais 24 joueurs pour un exploit  réalisé à 26 reprises, puisque l'Australien Greg Norman et le Fidjien Vijay  Singh ont rendu des cartes de 63 à deux reprises dans leur carrière en Grand  Chelem. 

Parmi les co-détenteurs de ce record figure notamment Tiger Woods, redevenu  N.1 mondial et prétendant au titre pour cette dernière levée du Grand Chelem  2013 sur le parcours de Oak Hill. Mais le Tigre ne parvient pas à déployer son meilleur jeu sur les Majeurs  depuis 2008 et vendredi il a rendu une carte de 70 pour finir le 2e tour dans  le par (4 birdies effacés par 4 bogeys). Avec un total de 141, il pointe à la  38e place. 

Le tenant du titre Rory McIlroy (140) et le vainqueur du British Open Phil  Mickelson (142) ne parviennent pas non plus à sortir leurs meilleur coups mais  se maintiennent dans la course. En revanche, des pointures comme l'Américain Bubba Watson, le Sud-Africain  Ernie Els ou l'Anglais Luke Donald n'ont pas passé le cut.

AFP