Dominique Larretche, célèbre entraîneur de golf français, mis en examen pour viol sur mineure

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Golf illustration
Dominique Larretche, référence sur les greens, a été mis en examen pour "viol et agression sexuelle". | DIRK WAEM / BELGA MAG / Belga via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La parole continue de se libérer dans le monde du sport. Mercredi 24 mars, Dominque Larretche, célèbre entraîgolfneur de golf français a été mis en examen pour "viol et agression sexuelle" suite à la plainte déposée en septembre 2020 par l'une de ses anciennes élèves.

Le célèbre coach de golf, Dominique Larretche, a été mis en examen mercredi 24 mars pour viol et agression sexuelle sur mineure et a été placé sous contrôle judiciaire après sa garde à vue, a indiqué le parquet de Nanterre, contacté par l'AFP.

Selon le parquet, cet homme de 72 ans, dont la garde à vue entamée mardi 23 mars a été révélée par L'Equipe, avait été déféré et entendu par un juge d'instruction mercredi. Selon cette même source, il a été mis en examen après l'ouverture d'une information judiciaire pour viol par personne ayant autorité et agression sexuelle sur mineure de plus de 15 ans, pour des faits commis entre 1998 et 1999, quand la plaignante avait entre 15 et 16 ans. La prescription pour des faits de cette nature est de 20 ans à compter de la majorité de la plaignante, qui est née en 1983 et est donc devenue majeure en 2001.

Entendu par les enquêteurs dans les locaux de la Sûreté territoriale des Hauts-de-Seine, cet ex-consultant de Canal+ a été confronté à la plaignante, selon une source policière. "Elle a fait face à une forme d'inconscience de la part de la personne gardée à vue, qui visiblement ne s'est pas rendue compte de ce qui s'était passé dans la vie de cette enfant", qui a fait "une tentative de suicide", a déclaré à l'AFP son avocat, Me Yves Crespin.

à voir aussi Affaire Abitbol : Retour sur les faits marquants d'un scandale qui a déstabilisé le patinage français Affaire Abitbol : Retour sur les faits marquants d'un scandale qui a déstabilisé le patinage français

"Dominique Larretche assume et reconnait avoir eu en juillet 1999 une relation inappropriée avec E.A alors âgée de 16 ans" a réagi dans un communiqué transmis à l'AFP l'avocat de l'accusé, Me Sorin Margulis. "Si 22 ans plus tard cette relation est vécue comme traumatisante par E.A, il le regrette d'autant plus qu'il avait pour elle une inclination sincère malgré leur différence d'âge", ajoute le conseil de l'entraineur.

Selon L'Equipe, les faits se seraient déroulés pendant les cours, puis au domicile du coach, qui avait une cinquantaine d'années au moment des faits. "Il n'a pas été violent avec elle sauf que c'était son professeur, elle a obéi. (...) Elle dit qu'elle agissait comme un robot", a dit à l'AFP Me Crespin.

La Fédération française de golf mobilisée face aux violences dans le sport

La Fédération française de golf (FFGolf) a indiqué dans un court communiqué avoir appris mercredi, "par le journal L'Equipe, les faits condamnables qui sont reprochés à M. Dominique Larretche". L'instance souligne qu'elle "n'a pas été avertie de cette convocation, ni interrogée sur les faits reprochés qui ne se sont pas déroulés dans le cadre fédéral". Par ailleurs, la FFGolf se dit "particulièrement mobilisée" face aux violences sexuelles et autres dans le sport, avec notamment la mise en place en son sein d'une "procédure de contrôle d'honorabilité".

Après une carrière de joueur professionnel, Dominique Larretche a été entraîneur régional, puis cadre fédéral et membre du comité directeur de la FFGolf. Il a également été dans les années 1990, directeur de l'enseignement chez Blue Green, la plus importante chaîne de parcours de golf en France à l'époque. En tant qu'entraîneur, il a notamment coaché Victor Dubuisson qui allait devenir quelques années après leur dernière collaboration, 17e joueur mondial.

AFP