Une balle de golf
Deux tournois de golf annulés | AFP

Coronavirus : deux nouveaux tournois de golf annulés en Asie

Publié le

Les tournois féminins de golf de Singapour et de Thaïlande comptant pour le circuit nord-américain féminin de golf (LPGA), qui devaient se tenir dans les prochaines semaines, ont été annulés en raison de l'épidémie de coronavirus, a annoncé lundi la LPGA.

"En raison des inquiétudes sanitaires persistantes et des dernières recommandations dans certains pays asiatiques selon lesquelles les événements de grande ampleur devraient être annulés ou reportés en raison du coronavirus, la LPGA et ses partenaires ont décidé d'annuler le Honda LPGA Thailand et le HSBC Women's World Championship", a expliqué la LPGA dans un communiqué.

Le HSBC Women's World Championship aurait dû être disputé du 27 février au 1er mars à Singapour par 66 golfeuses, dont celles qui occupent les trois premières places du classement mondial, les Sud-Coréennes Jin Young Ko et Park Sung-hyun et l'Américaine Nelly Korda. Le Honda LPGA Thailand devait débuter le 20 février à Pattaya. Fin janvier, le Blue Bay LPGA, autre tournoi de golf dames sur l'île chinoise de Hainan, avait également été annulé. Le circuit se retrouve privé de ses trois événéments asiatiques de début de saison les plus lucratifs.

"Hâte de revenir bientôt en Asie"

"La santé et la sécurité de nos joueuses, des supporters et de toutes les personnes travaillant sur cet événement est toujours notre plus haute priorité. Nous sommes déçus que ces tournois n'aient pas lieu cette saison, et nous avons hâte de revenir bientôt en Asie", indique la LPGA. Ces mesures sont les dernières d'une longue série d'annulations, reports ou délocalisations d'évènements sportifs pour tenter d'enrayer l'épidémie de nouveau coronavirus, qui a fait plus de 900 morts en Chine.

Le championnat chinois de football a été suspendu, tandis que les rencontres impliquant des équipes chinoises de Ligue des champions d'Asie, la principale compétition continentale, ont été reportées à début avril, à l'exception du Beijing Guoan dont l'effectif s'est installé en Corée du Sud.

AFP