Championnat PGA: le Français Lorenzo-Vera brille au milieu des favoris

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Lorenzo-Vera

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Français Michaël Lorenzo-Vera a fait sensation jeudi lors du premier tour du Championnat PGA, premier tournoi du Grand Chelem de la saison en golf, en pointant à la deuxième place, faisant encore mieux que son entame l'an passé sur cette épreuve. Il n'est qu'à un coup des deux leaders, l'Australien Jason Day et l'Américain Brendon Todd.

Que ce soit sur l'exigeant parcours de Bethpage à Farmingdale (New York) ou celui tout aussi compliqué du TPC Harding Park à San Francisco, les entames de Championnat PGA sont décidément réussies pour Michaël Lorenzo-Vera.

Le Français, 81e mondial, a rendu une carte de 66 (-4) grâce à un sixième birdie au dernier trou, faisant oublier ses deux bogeys. Le voilà provisoirement dans un groupe de dix joueurs occupant la deuxième place, à un coup du leader, l'Australien Jason Day. A ses côtés notamment se trouve le double tenant du titre Brooks Koepka.

L'an passé, il avait déjà brillé pour son premier tour sur ce Majeur en se classant troisième. Trois jours plus tard, il finissait 16e, sa meilleure performance à ce jour dans un Grand Chelem. Lorenzo-Vera devance de deux coups la légende Tiger Woods, qui a bouclé son premier tour en 68 coups (-2) et reste en embuscade.

Jason Day et Brendon Todd en tête, Koepka à un coup, Woods à trois 

C'est donc l'Australien Jason Day, lauréat de l'épreuve en 2015, qui a effectué le meilleur départ provisoire rendant une carte de 65 soient cinq coups sous le par, assurés grâce à autant de birdies. En fin de journée, il a été rejoint au sommet du classement par Brendon Todd, auteur lui de sept birdies contre deux bogeys. Les deux joueurs devancent désormais un groupe de dix golfeurs à la 2e place.

Koepka, dans ce groupe de 10 joueurs, espère lui devenir ce week-end le deuxième joueur de l'histoire à réussir un "hat trick" au PGA Championship après Walter Hagen, lui même parvenu à triompher quatre années de suite dans les années 1920. L'Américain 6e mondial a réussi 6 birdies et commis deux bogeys pour finir à -4. A ses côtés figurent également ses compatriotes Scottie Scheffler, Xander Schauffele, Brendan Steele, Bud Cauley, Zack Johnson, le Britannique Justin Rose et l'Allemand Martin Kaymer, lui aussi ancien vainqueur du tournoi en 2014.

Tiger Woods s'est trouvé juste derrière ce groupe jusqu'à son 17e trou, où il a finalement concédé son troisième bogey du jour pour finir avec une carte de 68 (-2). Certainement déçu de ne pas se retrouver un peu mieux en embuscade, il peut se satisfaire de ce qui constitue son meilleur premier tour dans un Majeur depuis 2012, le tout pour son deuxième tournoi en cinq mois, trois semaines après un retour manqué au Memorial.

AFP