Phil Mickelson
Phil Mickelson | DON EMMERT / AFP

British open: la revanche de Mickelson

Publié le , modifié le

L'Américain Phil Mickelson a remporté le British open pour la première fois de sa carrière, dimanche sur le parcours de Muirfield, en Ecosse. Alors qu'il n'occupait que la 9e place samedi après le 3e tour, avec cinq coups de retard sur Lee Westwood, l'Américain a mis tout le monde d'accord lors de la dernière journée, alors que l'Anglais a craqué, tout comme ses poursuivants Hunter Mahhan et Tiger Woods. Battu sur le fil par Justin Rose le mois dernier à l'US.Open, Mickelson a pris sa revanche en s'imposant en terre britannique.

Mickelson, 43 ans, a renversé totalement la tendance en rendant une dernière carte de 66 pour un total de 281, soit  trois sous le par. C'est lui qui, sur l'ensemble, a finalement le mieux maîtrisé le parcours côtier de Muirfield,  très sec et rapide, pour soulever son 5e trophée majeur après le  Masters d'Augusta (2004, 2006, 2010) et le Championnat PGA 2005. Son meilleur  résultat au "British" était jusque là une deuxième place en 2011.

Il est le troisième vainqueur d'affilée du "British" à avoir plus de 40 ans  après le Sud-Africain Ernie Els (2012) et le Nord-Irlandais Darren Clarke  (2011), âgés tous deux de 42 ans. Mickelson devient aussi le premier golfeur à  avoir gagné coup sur coup l'Open d'Ecosse et le Britannique. Tiger Woods, le N.1 mondial âgé de 37 ans, peut se consoler et croire en  ses chances de renouer avec le succès en Grand Chelem. En disette depuis l'US  Open 2008, le "Tigre" se trouvait en embuscade jusqu'à dimanche pour remporter  son 15e majeur, mais il a dû vite déchanter. Avec notamment trois bogeys aux  six premiers trous.  L'homme aux 14 trophées majeurs n'a donc pas réussi à mettre fin à la  malédiction selon laquelle il n'a jamais gagné un "majeur" quand il attaquait  le dernier tour en n'étant pas seul leader ou coleader.

L'Anglais Lee Westwood, seul en tête à l'attaque du dernier tour avec deux  coups d'avance sur Woods et Hunter Mahon, et longtemps en position de  s'imposer, a finalement pris la 3e place ex aequo en raison de cinq bogeys  contre un seul birdie. Enfin, le Sud-Africain Ernie Els, tenant du titre, n'a jamais été en mesure  de conserver son bien. Avec un total de 292, il a terminé 26e à 11 coups de  Mickelson.

Christian Grégoire

British Open