Novak Djokovic
Le N.1 mondial, Novak Djokovic, au service | AFP - GABRIEL BOUYS

Goffin, le premier piège pour Djokovic

Publié le , modifié le

Pour son entrée en lice à Roland-Garros, Novak Djokovic affronte un joueur qui avait créé une petite surprise lors de la précédente édition. Huitième de finaliste l’an passé, David Goffin caresse en effet l’espoir de réaliser un exploit de taille face au N.1 mondial.

Dernier bourreau de Rafael Nadal sur la terre ocre (à Monte Carlo), Novak Djokovic a fait de cette édition 2013 l’objectif le plus important de cette saison. « J'ai confiance, j'ai gagné des Grands Chelems, Monte-Carlo qui était pour moi très important. Vous savez, gagner contre Nadal sur terre battue, ce n'est pas tous les jours ».

La forme du Serbe reste néanmoins une petite énigme, en raison de ses échecs à Madrid (au 2e tour) et Rome (quarts). « J'ai travaillé sur ce que je devais améliorer sur ces deux tournois (…). On espère que le travail que l'on a fait ces dernières semaines va payer », a toutefois assuré « Nole ».

Djokovic: « C’est un joueur dangereux »

« C'est là que j'ai décidé de gagner. Je vais tout faire pour cela », a prévenu celui qui avait échoué l’an passé en finale. Conscient qu’il n’est pas à l’abri d’un faux pas, surtout depuis ses deux dernières sorties, le N.1 mondial est plutôt sur ses gardes. Il l’est d’autant plus que son premier adversaire avait surpris son monde en 2012. Lucky looser, David Goffin avait par la suite atteint les huitièmes de finale où il s’était incliné en quatre sets face à Roger Federer.

Aujourd’hui 58e à l’ATP, le Belge se sait désormais attendu et devra donc jouer son meilleur tennis pour accomplir un véritable exploit. « C'est un joueur dangereux qui fait partie de ce groupe de jeunes qui est en train de sortir et qui finira par arriver dans les meilleures positions. Il a beaucoup de talent. Il sait très bien jouer sur terre et il l'a démontré ici l'année passée », explique à son sujet Djokovic. Les deux joueurs s’affronteront pour la première fois sur le circuit, ce qui devrait ajouter un peu de piment à cette rencontre.

Romain Bonte