Philippe Gilbert dans les Pyrénées
Philippe Gilbert dans les Pyrénées | LIONEL BONAVENTURE / AFP

Gilbert toujours à l’offensive

Publié le , modifié le

Dominé dans les sprints classiques, Philippe Gilbert a plus d’un atout dans sa musette. Le Belge a encore réalisé un coup entre Pau et Lourdes en s’échappant dans la longue descente du Soulor. Au final, ce sont quelques points grappillés à Cavendish qui avait dominé le sprint intermédiaire. Le maillot vert n’a pas encore trouvé son vainqueur.

Pendant le final haletant opposant Jérémy Roy au duo Hushovd – Moncoutié, Philippe Gilbert a animé l’arrière de la course. Comme d’habitude dirons-nous tant le champion de Belgique est coutumier de ce genre de coup d’éclat cette année. Parti comme une balle avec le Néerlandais Mollema, il ne sera pas repris par le peloton mené par Europcar et les Leopard. « J’ai fait le maximum aujourd’hui. C’était dur de prendre de plus de points, analysait le Belge lucide à l’arrivée dans Lourdes. Je suis content de ma journée. C’était de nouveau extrêmement difficile. J’ai géré le col de l’Aubisque sans me mettre dans le rouge. Dans la descente je me suis replacé et au sommet du Soulor je suis passé à l’attaque pour prendre un avantage. Je me suis fait plaisir dans la descente et j’ai pu faire un bel écart. »

Plus tôt dans l’étape, Gilbert le rusé avait tenté de lâcher son rival Cavendish. Son salut passe par là. « A la régulière je suis battu. J’ai perdu trop de points et je ne peux plus rivaliser avec les sprinteurs sur le plat. Il y avait une côte très raide. J’avais décidé avec Jelle Vanendert de passer à l’attaque. Lui prenait les points pour la montagne et on pouvait éliminer Cavendish sur cette côte, raconte le Belge d’Omega Pharma Lotto. C’est ce qu’on a fait car il n’y avait plus qu’une cinquantaine de coureurs. » Un coup pour rien car les quelques HTC encore présents en tête ont cassé le rythme pour faire rentrer le bad boy de Man. Après l’Aubisque, ils n’étaient plus là. 10e à l’arrivée, Philippe Gilbert n’a pas réussi un énorme coup mais le solde est positif. Au plan comptable, cette petite sortie lui rapporte deux points. Il en reste à 24 à combler au soir de la 13e étape.