Philippe Gilbert
Philippe Gilbert | BENOIT DOPPAGNE / BELGA MAG / BELGA/AFP

Gilbert prolonge chez BMC jusqu'en 2016

Publié le , modifié le

Le champion du monde sur route, le Belge Philippe Gilbert, a prolongé son engagement avec l'équipe BMC jusqu'en 2016, dont le leader sur le Tour de France est Cadel Evans. Avant le contre-la-montre du Mont-Saint-Michel, l'ancien coureur de Marc Madiot occupe la 72e place du classement général, à près de 52 minutes de Chris Froome.

Philippe Gilbert joue la stabilité. Entré dans le monde professionnel par La Française des Jeux de Marc Madiot où il a passé cinq saisons, le Belge a décidé de prolonger son bail avec la BMC. Arrivé en 2012 en provenance de l'équipe Omega-Pharma-Lotto, il s'est engagé jusqu'en 2016. Depuis qu'il est dans la formation de John Lelangue, Gilbert a connu de beaux succès, comme ce titre de champion du monde l'an dernier qu'il défendra en septembre, mais aussi une médaille d'argent aux Mondiaux de contre-la-montre par équipes (battu par son ancienne équipe Omega-Pharma), 3e de la Flèche Wallonne (2012), 2e de la Flèche Brabançonne (2013). Deux fois vainqueurs de l'Amstel Gold Race, une fois de la Flèche Wallonne, de Liège-Bastogne-Liège, deux fois du Tour de Lombardie ou de Paris-Tours, il se trouve dans une équipe idéale pour lui, qui devient leader lors des classiques, mais peut se transformer en équipier de luxe lors des courses à étapes pour Cadel Evans ou Tejay Van Garderen.

"Après le Tour de France, il va se concentrer sur les courses (WorldTour)  d'un jour et défendre son titre aux championnats du monde. Les futures années  que nous allons passer ensemble offriront de belles opportunités pour décrocher des victoires sur ses courses préférées", a déclaré le président de l'équipe, Jim Ochowicz. "Les classiques, c'est ce qu'il y a de plus important", a confirmé le  coureur wallon qui pense déjà au prochain Championnat du monde, fin septembre, à Florence. "Mon ambition, c'est terminer le Tour dans de bonnes  conditions et ensuite courir la Vuelta et aller de mieux en mieux".

Vidéo: l'arrivée de Gilbert au Mont-St-Michel

Voir la video