Caroline Garcia
Caroline Garcia | J-M EMPORTES / ONLY FRANCE

Garcia doit prendre son envol

Publié le , modifié le

Caroline Garcia revient sur les courts qui l’ont révélée au grand public en 2011. A l’époque, la jeune française de 19 ans avait poussé l’actuelle tenante du titre Maria Sharapova dans ses retranchements avant de céder. Au 1er tour, elle rencontrera l’Ukrainienne Yuliya Beygelzimer, une qualifiée. Avant de créer la sensation au 2e tour contre Serena Williams ?

Caroline Garcia est un poil à gratter pour les meilleures joueuses du circuit. Il y a deux ans, ce grand espoir du tennis féminin tricolore sortait de l’anonymat en tenant tête à Maria Sharapova au 2e tour de Roland-Garros. L’élève de Frédéric Fontang menait 6-3, 4-1, avant de s’effondrer devant la Russe. Le pêché mignon de la Lyonnaise. Le 1er avril, elle mène un set à rien face à la numéro 9 mondiale Jelena Jankovic à Charleston. Battue au tie-break dans la deuxième manche, elle s’écroule et laisse filer une nouvelle occasion de frapper un grand coup. Une faiblesse déjà étalée à Sydney et à l’Open d’Australie en début de saison. Contre Erakovic (67e) et Vesnina (47e), la jeune française prend le score mais ne parvient pas à conclure.

Meilleur classement et premier titre pour Garcia

A 19 ans, il manque peu de choses à la native de Saint-Germain en Laye pour franchir un cap. Sélectionnée en équipe de France de Fed Cup pour la première fois en avril contre le Kazakhstan, la bleue au grand coup droit affiche le meilleur classement de sa carrière. 113e à la WTA, Garcia a ouvert son palmarès sénior le 12 mai en gagnant le tournoi de Cagnes-sur-Mer sur terre battue. S’il s’agit d’un titre ITF, circuit secondaire du tennis féminin, ce succès pourrait en appeler d’autre.

Affrontement avec Serena Williams en vue 

Opposée à la qualifiée ukrainienne Yuliya Beygelzimer, (210e mondiale) ce dimanche au 1er tour, la Française ne devrait éprouver aucune difficulté à égaler son meilleur résultat Porte d’Auteuil. Mais la prudence reste de mise. La saison passée, la 198e joueuse mondiale Dinah Pfizenmaier avait eu raison de la Tricolore. Cette année, le tirage au sort lui offre l’alléchante perspective d’affronter l’invincible Serena Williams au tour suivant (16 matches sans défaite sur terre battue). Pour battre l’Américaine, Caroline Garcia pourra toujours demander conseil à Virginie Razzano. Tombeuse de la numéro 1 mondiale l'an passé, sa compatriote avait perdu le 1er set avant de gagner les deux suivants. Tout l’inverse des habitudes de sa cadette…

Jerome Carrere