Chris Froome sur le Tour de Romandie
Chris Froome sur le Tour de Romandie | FABRICE COFFRINI - AFP

Froome: "Sky m'a confirmé" comme leader

Publié le , modifié le

La guerre psychologique fait rage chez Sky. Après les déclarations de Bradey Wiggins, ce lundi, qui affirmait vouloir viser le doublé Giro-Tour de France cette saison, Chris Froome n'a pas tardé à réagir en réaffirmant qu'il serait l'unique leader de l'équipe britannique sur la Grande Boucle, cet été.

A désormais moins de deux mois du départ du 100e Tour de France en Corse, Bradley Wiggins et Chris Froome ne cessent de se chercher par presse interposée. Pour bien comprendre, les enjeux de ce qu'on peut dorénavant appeler une guerre psychologique, il faut revenir pratiquement un an en arrière. Fin juillet 2012, Bradley Wiggins remporte un Tour de France taillé pour lui. Sur le podium, il est accompagné de son coéquipier, la révélation de cette 99e édition, Christopher Froome. Celui-là même qui par deux fois l'a mis en difficulté en montagne avant de se faire rappeler à l'ordre par l'état-major de son équipe. Au sortir du Tour, "Wiggo" annonce qu'il visera le Giro l'année suivante, laissant le champ libre à Chris Froome. Mais petit à petit, l'homme aux rouflaquettes est revenu sur sa décision pour finalement affirmer qu'il pensait au doublé Giro-Tour, qu'aucun coureur n'a réalisé depuis Marco Pantani en 1998.

La vérité de la route

"La direction de Sky m'a confirmé son soutien total et assuré que le statut de leader n'a été à aucun moment remis en question", écrit sur le site internet Velo News, Froome. De quoi alimenter un peu plus la bataille médiatique que se livre les deux coureurs. D'un côté, Wiggins, fer de lance et symbole de la toute puissante, Sky et de l'autre, Chris Froome, pratiquement imbattable cette saison, et vainqueur cette semaine du Tour de Romandie. "Tenter de gagner le Tour de France est un projet lourd, réclamant un engagement total de tous les membres de l'équipe. Ceux du Tour ne sont pas encore désignés, mais avec le nombre de talents chez Sky je n'ai aucun doute: les coureurs les plus forts et les plus décidés seront là pour me soutenir", poursuit le 2e de la Vuelta en 2011. Et si c'était cela, le plus grand danger pour la Sky ? Véritable rouleau compresseur du peloton, la formation britannique présente un effectif si large, qu'aucune autre équipe ne peut rivaliser. Néanmoins, des dissensions internes seraient bien mal vues par Dave Brailsford, le manager. Ce dernier a deux mois pour désamorcer la bombe entre les deux hommes. Et si pour une fois, on laissait parler, comme le souhaite Froome, la vérité de la route ?