Chris Froome assomme le Tour
Chris Froome s'impose à Ax 3 Domaines | JEFF PACHOUD - AFP

Froome fait le ménage

Publié le , modifié le

Christopher Froome a assommé le Tour de France dès la première étape dans les Pyrénées entre Castres et Ax 3 Domaines (195km). Le coureur de la Sky s'impose au sommet sur le Plateau de Bonascre avec 51 secondes d'avance sur son coéquipier Richie Porte et surtout 1'46" sur Alberto Contador ! Impressionnant, Froome n'a eu besoin que d'une attaque pour décampronner tous ses adversaires à cinq kilomètres du sommet. Le Britannique endosse le maillot jaune et pourrait bien avoir, déjà, tuer tout suspens dans ce 100e Tour de France.

Implacable. Christopher Froome aura été implacable aujourd'hui. Profitant d'un train Sky, que l'on a un temps cru en difficulté, fabuleux une nouvelle fois, le Britannique est sorti de sa boite à cinq kilomètres du sommet pour assommer ses adversaires. Lancé dans un contre-la-montre solitaire, le grimpeur d'origine kényane a frappé fort. Le seul à être à moins d'une minute n'est autre que son coéquipier australien, Richie Porte. Valverde limite bien la casse à 1'08 mais c'est Alberto Contador qui a perdu pied aujourd'hui. "El Pistolero" lâche, déjà, 1'46" sur son plus grand rival !

Quatre coureurs ont bien cru pouvoir profiter de cette première étape de montagne pour se jouer la victoire mais l’équipe Orica veillait. Jean-Marc Marino, régional de l’étape né à Castres, a beau eu lancer la première banderille dès le kilomètre 0 suivi de Hoogerland, Molard et Riblon, les chances des fuyards étaient faibles ce samedi. L’écart culminant à 9’50 a rapidement chuté à l’approche du Col de Pailhères.

Pailhères, premier hors-catégorie du 100e Tour

Si les Pyrénées sont « allégées » cette année, Christian Prudhomme et toute l’organisation du Tour de France ont réservé un hors-d’œuvre de choix aux coureurs. Le Col de Pailhères est une montée aux pourcentages terribles (15,3km à 8% et de passages à 10%). A l’approche du premier col hors catégorie de cette 100e édition, les équipes des principaux favoris (Sky, Saxo-Tinkoff et Belkin) replacent leur sprinteur. Conséquence immédiate et logique, l’avance des fuyards chute à 1’03 au pied de la première difficulté du jour. Christophe Riblon part tout seul et abandonne ses compagnons d’échappée.

Malheureusement son avance n’est plus que de 50 secondes et ses chances de victoire se sont réduites comme peau de chagrin. Derrière la Sky voit quelqu’un de ses hommes être en difficulté. Boassen Hagen, mais aussi et surtout Siutsou et Lopez-Garcia sont lâchés. Les premiers à faire parler la poudre dans le groupe maillot jaune sont Robert Gesink et Thomas Voeckler mais la véritable escarmouche vient de Nairo Quintana.

Quintana impressionne, Impey lâche prise

Le grimpeur colombien attaque dans les portions difficiles du col de Pailhères et avale littéralement Thomas Voeckler et Robert Gesink. Héritier des Lucho Herrera et Fabio Parra, le grimpeur de poche de la Movistar  réalise un numéro impressionnant. A l’arrière, le maillot jaune, Daryl Impey, souffre et lâche prise. Le maillot de leader changera d’épaule ce soir. Le numéro de Quintana ne laisse pas la Sky indifférente. Au moment où le vainqueur d’étape sur le Tour du Pays Basque cette saison revient puis lâche Riblon, l’équipe britannique accélère. Le Colombien, 19e au général à 25 secondes, est dangereux pour Chris Froome qui préfère le garder à distance respectable. Mais le tempo de la Sky n’est pas assez rapide. Rolland puis Anton tentent à leur tour de partir de loin. Si l’Espagnol ne parvient pas à creuser l’écart, le Français réalise une belle montée mais Quintana passe en tête du sommet de ce 100e Tour de France avec 27 secondes d’avance et 55 sur le peloton.

Comme à l’accoutumée, un favori, ou du moins un outsider laisse des plumes dans la première étape de montagne. Le perdant du jour s’appelle Tejay Van Garderen. Le leader de rechange est en difficulté dans les ultimes kilomètres du Col de Pailhères. Au sommet, Christopher Froome ne peut plus compter que sur Kennaugh et Porte. Maigre avant d’aborder l’ultime ascension ?

Dans la descente technique du col de Pailhères, Thibaut Pinot est une nouvelle fois victime de ses faiblesses. Le leader de la FDJ.fr ne parvient pas à s’accrocher au groupe des favoris et lâche du leste. Une descente dans laquelle la Sky réduit sensiblement l’écart sur Rolland et Quintana, enfin réunis. L’explication finale peut démarrer.

Contador craque, Froome s’envole

Les deux coureurs entament la montée vers le Plateau de Bonascre et Ax 3 Domaines (7,8km à 8,2%) avec une bonne vingtaine de secondes d’avance. Sentant le danger, Quintana remet une couche et lâche Rolland dès les premiers pourcentages. L’énorme travail de Peter Kennaugh, qui prend rendez-vous pour l’avenir, puis de Richie Porte fait du mal dans le groupe Froome, Schleck, Evans, Rodriguez mais aussi Rolland et Martin doivent se ranger. Ils ne sont plus que quatre derrière l’Australien ! Seuls Froome, Contador, Kreuziger et Valverde peuvent s’accrocher.

Il aura suffit d’un moment de moins bien pour Contador pour que Christopher Froome ne sente l’odeur du sang. A 5km du sommet, le grimpeur de la Sky se dresse sur ses pédales et dit au revoir et merci à ses compagnons. Les images de la montée vers Ax 3 Domaines sont impressionnantes. Les coureurs sont éparpillés. Contador tente de limiter les dégâts avec le concours de Roman Kreuziger mais les deux coureurs de la Saxo-Tinkoff ne parviennent même pas à suivre Porte quand celui-ci attaque à la suite de son patron. Pire encore, Mollema et Nieve parviennent à revenir de l’arrière. « El Pistolero » a pris un grand coup derrière la tête dans cette première étape de montagne.

A l'arrivée, les écarts sont déjà immenses. Porte est à 51 secondes, Valverde et Mollema à 1'08", Contador à 1'46" ! Les autres favoris ne sont pas mieux lotis, Rodriguez perd 2'06", Fuglsang 2'34", Evans est repoussé à 4'14" !  Pire encore, le clan français peut déjà oublier ses rêves de victoire, voire de podium. Pierre Rolland lâche 3'47" juste derrière Andy Schleck et Thibaut Pinot abandonne plus de six minutes ! Le premier français du jour est Jean-Christophe Péraud. L'ancien vététiste termine à 2'28" du vainqueur du jour. Le coureur d'AG2R est suivi de près (2'34") par son coéquipier Romain Bardet, satisfaction tricolore du jour.

Au général, Froome possède 51 secondes d'avance sur Porte et 1'25" sur Valverde. Contador est repoussé à 1'51" ! Fin du suspens ?

L'arrivée de Chris Froome

Voir la video

Vidéo: la réaction de Froome à l'arrivée

Voir la vidéo SGV Sport  

Voir la vidéo SGV Sport  

Voir la vidéo SGV Sport

Classement de l'étape Castres-Ax 3 Domaines (195km)

1. Chris Froome (GBR/SKY) les 195,0 km en 5h03:18.    (moyenne: 38,6 km/h)
2. Richie Porte (AUS/SKY) à 0:51.
3. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 1:08.
4. Bauke Mollema (NED/BKN) 1:10.
5. Laurens ten Dam (NED/BKN) 1:16.
6. Mikel Nieve (ESP/EUS) 1:34.
7. Roman Kreuziger (CZE/SAX) 1:45.
8. Alberto Contador (ESP/SAX) 1:45.
9. Nairo Quintana (COL/MOV) 1:45.
10. Igor Anton (ESP/EUS) 1:45.

Classement général

1. Chris Froome (GBR/SKY) 32h15:55.
2. Richie Porte (AUS/SKY) à 0:51.
3. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 1:25.
4. Bauke Mollema (NED/BKN) 1:44.
5. Laurens ten Dam (NED/BKN) 1:50.
6. Roman Kreuziger (CZE/SAX) 1:51.
7. Alberto Contador (ESP/SAX) 1:51.
8. Nairo Quintana (COL/MOV) 2:02.
9. Joaquim Rodriguez (ESP/KAT) 2:31.
10. Michael Rogers (AUS/SAX) 2:40.