Fraser-Pryce Felix
Allyson Felix à terre pendant que Shelly Ann Fraser-Pryce s'envole vers la victoire | ANTONIN THUILLIER / AFP

Fraser-Pryce sans rivale

Publié le , modifié le

Après sa médaille d'or sur 100m, Shelly-Ann Fraser-Pryce a réussi le doublé en remportant la finale du 200m. La Jamaïcaine a "profité" de la blessure de la grande favorite de l'épreuve, l'Américaine Allyson Felix, fauchée en plein vol. Touchée à la jambe droite, l'Américaine n'a pas pu terminer la course et lutter avec Fraser-Pryce. Dommage.

Le duel tant attendu, l'un des plus prometteurs de ces Mondiaux en manque de rivalités, n'a finalement pas eu lieu. La faute à un muscle de la jambe droite d'Allyson Felix, qui plantait l'Américaine à l'entrée du virage. Felix, qui pouvait devenir l'athlète la plus titrée avec neuf ors aux Mondiaux, a donc échoué dans on pari. Championne olympique sur 200 m à Londres, elle avait conquis trois titres  mondiaux d'affilée sur le demi-tour de piste (2005-2007-2009), avant de  terminer deuxième en 2011. La Californienne, 27 ans, a quitté la piste dans les bras de son frère et  manager. Terrible image qui contrstait avec la joie rayonnante de Shelly-Ann Fraser-Pryce. 

La Jamaïcaine de 26 ans, double championne olympique du 100 m (2008/2012),  succède sur 200 m à sa compatriote Veronica Campbell-Brown, absente après avoir  été contrôlée positive en mai. Si son succès sur 100 mètres a suscité quelques commentaires acerbes en raison de la facilité avec laquelle Fraser-Pryce s'était imposée, cette dernière a cette fois dû batailler pour triompher (en 22'17) devant devant  l'Ivoirienne Murielle Ahouré (22'32) et la Nigérianne Blessing Okagbare (22'32  également).

La finale du 200 m

 

 

Julien Lamotte