Luka Modric face au capitaine hongrois Balazs Dzsudzsak
Luka Modric face au capitaine hongrois Balazs Dzsudzsak, le 24 mars en qualifications de l'Euro 2020 | AFP

Vice-championne du monde, la Croatie a la gueule de bois

Publié le , modifié le

Vice-championne du monde l'été dernier, l'équipe nationale de Croatie a du mal à retrouver son meilleur niveau. Déjà bousculés par l'Azerbaïdjan (2-1) en qualifications de l'Euro, les hommes de Zlatko Dalic ont été cette fois renversés par la Hongrie (1-2).

Après avoir côtoyé les sommets du football mondial et frôlé le Graal en juillet dernier, les coéquipiers de Luka Modric subissent le contre-coup de cette superbe aventure. Les Croates n'ont pas remporté le titre mondial face à l'équipe de France (4-2) le 15 juillet, mais ils ont bien accompli une performance remarquable. Fêtés en héros lors leur retour à Zagreb, ils n'ont cessé d'être encensés par les observateurs du football mondial. Les Perisic, Rakitic Vida ou Strinic font incontestablement partie des meilleurs joueurs européens et le Ballon d'Or 2018 attribué à leur capitaine Modric récompense tout le football croate.

Une Ligue des nations ratée

Mais les lendemains de fêtes sont parfois difficiles. La France elle-même a bien été tenue en échec par l'Islande en Ligue des nations, puis battue par les Pays-Bas (2-0) dans cette même compétition en fin d'année dernière. Mais le parcours de l'équipe au damier est bien plus inquiétant. Humiliée 6-0 par l'Espagne en septembre (avant de se reprendre 3-2 deux mois plus tard), et de nouveau battue 2-1 en Angleterre, la Croatie a fini dernière de son groupe et donc reléguée en Ligue B.

Une équipe en reconstruction

Et ces qualifications de l'Euro 2020 ne démarre pas sous les meilleurs auspices pour les vice-champions du monde. Jeudi dernier, ces derniers sont passés tout près d'une grosse déconvenue face à l'Azerbaïdjan, 108e nation au classement Fifa. Menés au score, les Croates ont fini par l'emporter 2-1. Trois jours plus tard, les Hongrois leur ont cette fois fait mordre la poussière en s'imposant 2-1, sachant que sans une incroyable intervention de Rakitic, le score aurait été plus lourd. La Croatie se retrouve aujourd'hui quatrième du groupe E. Mais plus qu'une simple gueule de bois, certains s'interrogent sur l'avenir de cette sélection qui a notamment vu partir à la retraite internationale son gardien Subasic, son deuxième meilleur buteur Mandzukic (33 buts) et l'expérimenté Corluka (103 sélections).