Qualifications Euro 2020 : Chez les Oranje, la charnière ne grince plus

Qualifications Euro 2020 : Chez les Oranje, la charnière ne grince plus

Publié le , modifié le

Les Pays-Bas ont retrouvé une défense. Jadis réputés pour leurs talents offensifs, les Oranje, qui affrontent dimanche l'Allemagne, peuvent désormais s'appuyer sur une défense de belle allure articulée autre de Virgin van Dijk et Mathias de Ligt.

Trois jours après un succès facile face à la faible Biélorussie (4-0), les troupes du sélectionneur Ronald Koeman s'attendent à un autre test face au terrible voisin allemand. Un duel qui promet : en novembre dernier lors de la Ligue des nations, les Néerlandais avaient arraché le nul (2-2) face aux Allemands. Un résultat comme un réveil pour une équipe qui n'avait pu se qualifier pour le Mondial 2018 avant de confier sa direction à Ronald Koeman.

Aujourd'hui, l'entraîneur doit se dire béni des dieux. Les jeunes pousses de l'Ajax viennent de ridiculiser le Real Madrid en Ligue des champions tandis que les défenseurs Virgil van Dijk et Mathias de Ligt dont déjà partie du gotha européen à leur poste.

à voir aussi Classements Qualifications Euro 2020

Van Dijk n'a pas mis longtemps à justifier son statut de défenseur le plus cher de l'histoire. Le colosse (1m93) formé au FC Groningue, transféré il y a deux ans de Southampton à Liverpool pour le somme de 84 millions d'euros, est déjà considéré comme l'un des meilleurs à son poste en Premier League. "C'est un colosse. Dans le jeu aérien, il prend tout. Et il a même une relance des plus intéressante", disait récemment Gary Lineker sur la BBC. Sa récente ouverture pour Sadio Mané transformée en passe décisive face au Bayern Munich est là pour en attester.

"C'est rapidement devenu notre patron", a renchéri Jurgen Klopp, l'entraîneur des Reds. Les Pays-Bas sont chanceux. Ils possèdent aux côtés de Van Dijk l'un des plus grands espoirs mondiaux à son poste : Mathias de Ligt.

Deux profils, deux surdoués

Van Dijk effraie ses adversaires par sa carrure, par son aura (il est le capitaine des Oranje), par son air de déménageur. De Ligt, est davantage marqué du saut de la classe, même si son 1m89 lui permet de lutter physiquement avec les attaquants physiques.

Mais De Ligt (capitaine de l'Ajax à 19 ans seulement) impressionne par d'autres qualités. Le natif de Leierdorp (ouest des Pays-Bas) est un pur produit de l'Ajax. Là où Van Dijk va ignorer l'élégance, De Ligt va promouvoir l'amour du jeu."Je n'ai jamais vu un défenseur avec autant de distinction et de classe à son poste", disait récemment le sélectionneur Ronald Koeman, au quotidien Algemeen Dagblab."Et à son âge, son calme est vraiment, vraiment, impressionnant", poursuivait-il.

Virgil van Dijk et Matthijs de Ligt face à Timo Werner lors de la Ligue des Nations, le 13 octobre dernier.
Virgil van Dijk et Matthijs de Ligt face à Timo Werner lors de la Ligue des Nations, le 13 octobre dernier. © AFP

De quoi en faire l'un des centres les plus prisés d'euros. Si l'on en croit certains médias espagnols, la somme de 80 millions d'euros ne refroidira pas le Barça. Les autres candidats (d'après la journal Marca) : la Juventus et le PSG. Des clubs qui se trompent rarement sur la valeur d'un joueur.

Dimanche (20h45), face à une Mannschaft toujours convalescente, l'arrière-garde Oranje pourra se jauger face à une attaque léchée mais toujours aussi fébrile dans la finition.

L'Allemagne, dans un match certes sans enjeu, a montré deux visages devant les Serbes (1-1), celui d'une équipe frileuse en première période, puis plus conquérante en seconde. Mais avec toujours ce mal récurrent depuis un an: celui de conclure ses actions. Et ce n'est pas la perspective de croiser la paire van Dijk-De Ligt qui devrait rassurer outre-Rhin. 

Le programme des matches de dimanche :

Groupe C
    (20h45) Pays-Bas - Allemagne
    Irlande du Nord - Belarus

Groupe E
    (15h00) Pays de Galles - Slovaquie
    (18h00) Hongrie - Croatie

Groupe G
    (18H00) Israël - Autriche
    (20h45) Pologne - Lettonie
    Slovénie - Macédoine

Groupe I
    (15h00) Kazakhstan - Russie
    (18h00) Saint-Marin - Ecosse
    (20h45) Chypre - Belgique

AFP