Qualifications Euro 2020 : l'Espagne et l'Italie démarrent par une victoire

Qualifications Euro 2020 : l'Espagne et l'Italie démarrent par une victoire

Publié le , modifié le

L'Espagne s'est fait peur contre la Norvège (2-1) mais démarre les éliminatoires de l'Euro 2020 par une victoire. L'Italie s'est elle imposée 2-0 contre la Finlande.

L'Espagne et l'Italie ont lancé leur campagne de qualification pour l'Euro 2020 par un succès, respectivement contre la Norvège (2-1) et la Finlande (2-0). Les Espagnols rejoignent la Suède et Malte en tête du groupe F, alors que les Italiens ont été imités par la Grèce et la Bosnie-Herzégovine dans le groupe J. 

Ramos et Rodrigo buteurs

Rodrigo a mis l'Espagne sur le bon chemin dès la 16e minute, venu couper un centre de Jordi Alba à bout portant. Dépassés dans le jeu mais toujours dans le coup au score, les Norvégiens ont saisi une de leurs rares occasions pour revenir au score. Bjorn Maars Johnsen est allé chercher un penalty contestable après une percée dans la surface, transformé par Joshua King. L'Espagne a payé un manque de réalisme exceptionnel, symbolisé notamment par les multiples occasions d'Alvaro Morata. Mais l'attaquant de l'Atlético de Madrid s'est racheté en obtenant le penalty de la victoire, laissé aux soins de Sergio Ramos. Le capitaine a offert les trois premiers points à l'Espagne d'une panenka.

 

La Roumanie et Malte dans le rythme

Plus tôt dans la journée, la Suède a dominé la Roumanie (2-1) grâce à des buts de Robin Quaison et Viktor Claesson. L’inaltérable Claudio Keseru, passé par Nantes et Angers, a réduit l'écart mais ce n'était pas suffisant. Les équipes du groupe F ne s'étaient sans doute pas accordées sur les scores, mais le succès de Malte contre les Îles Féroé n'a pas fait exception (2-1). Udo Nwoko a ouvert le score dans le premier quart d'heure, Steve Borg a fait le break sur penalty à la 77e. Les Îles Féoré ont dû attendre le bout du temps additionnel pour entamer un comeback trop tardif (Jakup Thomsen, 90e+8). 

à voir aussi Classements Qualifications Euro 2020

Une première pour Moïse Kean

L'Italie a elle trouvé la faille dès la septième minute face à la Finlande. Un coup franc lointain repoussé à l'entrée de la surface est retombé sur le pied de Nicolo Barella. Sa reprise, déviée par un pied finlandais, a surpris le portier Lukas Hrádecký (1-0). Les supporters ont dû être patients pour voir l'Italie doubler la mise. A la 74e, Moïse Kean  a profité d'un décalage parfait de Ciro Immobile pour inscrire son premier but en sélection italienne. Il est ainsi devenu le deuxième plus jeune buteur de l'histoire de la Squadra Azzura à 19 ans et 23 jours, derrière Bruno Nicolè (18 ans et 258 jours) en 1958. 

La Grèce évite le faux pas

Le groupe J aurait également pu offrir trois scores identiques et ravir quelques névrosés, mais la Bosnie-Herzégovine a concédé un penalty d'Henrikh Mkhitaryan dans le temps additionnel de sa victoire contre l'Arménie (2-1). Mais deux buts de Rade Krunic, le milieu offensif d'Empoli, et Deni Milosevic, de Konyaspor en Turquie, ont assuré les trois points aux Bosniens. La Grèce, malheureuse lors de ses deux dernières campagnes de qualification pour l'Euro 2016 et le Mondial 2018, a également démarré par une victoire contre le Liechtenstein (2-0). Kostas Fortounis et Anastasios Donis sont les deux buteurs hellènes. 

Les résultats des éliminatoires de l'Euro 2020 

Groupe D
Géorgie 0-2 Suisse
Gibraltar 0-1 Irlande

Groupe F
Espagne 2-1 Norvège
Suède 2-1 Roumanie
Malte 2-1 Îles Féroé

Groupe J
Italie 2-0 Filande
Liechtenstein 0-2 Grèce
Bosnie-Herzégovine 2-1 Arménie