Eugénie Le Sommer
Eugénie Le Sommer | AFP

L'équipe de France domine le Japon en amical, à deux mois du Mondial

Publié le , modifié le

L'équipe de France a dominé le Japon en amical (3-1), deux mois avant le coup d'envoi du Mondial en France. Valérie Gauvin, Eugénie Le Sommer et Kadidiatou Diani ont inscrit les trois buts tricolores. Pour sa première sélection, Pauline Peyraud-Magnin a dû quitter ses partenaires sur civière.

Le Mondial 2019 se rapproche pour les Bleues. Après avoir triomphé du Japon (3-1), finalistes en 2015, les joueuses de Corinne Diacre n'ont plus que trois autres matches amicaux pour patienter avant le début de la compétition, à domicile en juin. Un match maîtrisé mais malheureusement marqué par la blessure de la gardienne Pauline Peyraud-Magnin, pour sa première sélection. 

Gauvin enchaîne

Pour débuter la rencontre, Corinne Diacre avait renouvelé sa confiance en Valérie Gauvin, auteure d'un doublé contre l'Uruguay (6-0) lors du dernier match des Bleues début mars. Un choix récompensé dès la troisième minute et l'ouverture du score de la buteuse montpelliéraine. Gauvin a dominé sa vis-à-vis de la tête pour couper un centre de Marion Torrent au second poteau (1-0).

Première écourtée pour Peyraud-Magnin 

Pour sa sixième convocation en sélection, Pauline Peyraud-Magnin a pu disputer ses premières minutes avec les Bleus. Mais la première cape de la gardienne d'Arsenal a tourné court. Après 20 minutes de jeu, la gardienne de 27 ans a dû quitter ses partenaires sur blessure. Elle a été remplacée par l'habituelle titulaire Sarah Bouhaddi. Mais la Lyonnaise a mis du temps à rentrer dans son match. Sollicitée immédiatement après son entrée, elle a malencontreusement repoussé un centre-tir dans les pieds de Rikako Kobayashi sur l'égalisation japonaise (24e, 1-1). 

Le Sommer se rapproche de Pichon

Le but nippon n'a pas sonné les Bleues, immédiatement reparties à l'offensive. Après un avertissement sur une tête un peu trop haute de Gaëtane Thiney (30e), Eugénie Le Sommer a sanctionné les Japonaises sur un centre repoussé dans l'axe, après un corner. L'attaquante de l'OL a signé sa 74e réalisation sous le maillot tricolore, à sept longueurs du record de Marinette Pichon. Dominatrices, les Bleus ont dû attendre pour creuser l'écart, malgré des occasions de Gaëtane Thiney (48e) et Amandine Henry (72e). Excellente ce soir, Kadidiatou Diani a trouvé la faille sur un ballon repoussé par la gardienne Yamashita dans la surface (83e).

Diany scelle le match, Hamraoui de retour

Un retour gagnant pour Kheira Hamraoui, entrée à la place d'Elise Bussaglia après la troisième réalisation tricolore. La milieu de terrain n'avait plus porté le maillot de la sélection depuis octobre 2016 et un match contre l'Angleterre. Pour remédier à un temps de jeu limité à Lyon, et après avoir été écartée pour l'Euro 2017, elle a fait le choix de rejoindre Barcelone l'été dernier. Une décision qui lui a permis de retrouver les Bleus, ce jeudi soir à Auxerre. "On est en bon ordre de marche, a déclaré Corinne Diacre après la rencontre. Cela concrétise le travail fourni. Maintenant, on a toujours rien gagné. On travaille, la victoire de ce soir est un aboutissement du travail fourni. Il faut qu'on continue, on a un deuxième match dans quatre jours (contre le Danemark). L'idée, c'est de rééditer cette performance."

Coupe du Monde de Football Féminin