Youth League : Scénario incroyable entre Paris et le Real Madrid

Publié le , modifié le

Auteur·e : Leo Anselmetti
Miguel Baeza du Real Madrid U19
Miguel Baeza du Real Madrid U19 | SIPA

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alors qu'ils jouaient leur qualification face au Real Madrid, les U19 du Paris Saint-Germain ont vécu un scénario aussi cruel qu'improbable. Menant 1-3 à la 52e minute grâce à un triplé de Kalimuendo-Muinga, les jeunes Parisiens ont été réduits à dix avant de s'écrouler totalement face à leurs homologues de la Maison Blanche. Score final : 6-3.

Les jeunes Parisiens ont pris une véritable fessée. Avec une victoire et trois défaites en UEFA Youth League, les U19 du Paris Saint-Germain n'avaient pas le droit à l'erreur face à leurs homologues du Real Madrid pour espérer se qualifier en huitièmes de finale. Très vite menés au score, les joueurs de Stéphane Roche ont pourtant réussi à se remobiliser derrière un très grand Arnaud Kalimuendo-Muinga, auteur de trois buts à cheval entre la fin de la première période et le début de la deuxième, avant de complètement craquer. Réduits à dix à l'heure de jeu suite à l'expulsion de Mohamed Sissako, les jeunes pousses du PSG ont alors perdu le fil de la rencontre, encaissant quatre buts lors des trente dernières minutes. Ridiculisés et battus 6-3, leur aventure européenne prend fin par la toute petite porte...

La mission était déjà quasi-impossible. Pour continuer à rêver des huitièmes de finale, l'équation était déjà compliquée pour les U19 parisiens : battre le Real Madrid, puis Galatasaray et espérer dans le même temps une victoire du club turc face à ces mêmes madrilènes. Au moins, maintenant, le résultat est clair : le Paris Saint-Germain ne sera pas au rendez-vous des huitièmes de finale de la Youth League. 

Le festival Muinga

Il faut dire que la rencontre n'a pas débuté de la meilleure des manières pour les joueurs de Stéphane Roche. Le jeune milieu de terrain Miguel Baeza Perez n'a pas tergiversé au moment de transformer un penalty obtenu dès la 6e minute de jeu pour parfaitement lancer le club madrilène (1-0). Piqués au vif et aux portes de l'élimination, les titis parisiens se sont alors mis à presser beaucoup plus haut pour tenter de revenir au score. Pari réussi lorsqu'à la 41e minute de jeu, l'arbitre désignait le point de penalty, cette fois du bon côté de la pelouse, qu'Arnaud Kalimuendo-Muinga s'empressait de convertir (1-1). 

Le pied gardé chaud pendant la pause, l'attaquant de 17 ans a été complètement intenable au retour des vestiaires, inscrivant deux buts supplémentaires en profitants des passes décisives de Tanguy Kouassi (49e) et Timothée Pembele (52e). Le break fait, les Parisiens étaient alors bien loin de s'imaginait ce qu'il allait leur arriver. 

Une expulsion qui change tout

Tout a tourné lors de l'expulsion de Mohamed Sissako peu avant l'heure de jeu (57e). En infériorité numérique, les Parisiens ont alors été incapables de résister aux assauts des jeunes Madrilènes, encaissant la bagatelle de cinq buts lors de la dernière demi-heure. Carlos Gonzalez a été le premier à sonner la charge (2-3, 62e) avant que Pedro Ruiz n'inscrive un doublé en trois minutes (4-3,68e).

L'avantage repris, les U19 de la Maison Blanche ont eu l'air d'avoir à coeur de venger leurs équipe A de la déroute reçue au Parc des Princes en enfonçant la tête des titis parisiens avec deux buts supplémentaires de Sergio Arribas (73e) et Pablo Rodriguez (90e+1). Le PSG n'ira pas en huitièmes de finale de la Youth League. A Kylian Mbappé et compagnie de les venger.