Wenger s'en prend à Mancini dans le dossier Nasri

Publié le

Le manageur d'Arsenal Arsène Wenger, a exprimé sa colère contre les intentions affichées de son collègue de Manchester City de recruter Samir Nasri avant fin juillet, l'Italien ayant même fait un pari. Ces commentaires "ne sont pas permis. Ils vont à l'encontre des règles de base du football et Roberto Mancini devrait les connaître. Ce que nous voulons, c'est du respect." Et d'affirmer son intention de garder le Français, mais aussi Cesc Fabregas.