Arsène Wenger - Arsenal
Arsène Wenger (Arsenal) | AFP - IAN KINGTON

Wenger: "Montrer qu'on peut être plus forts que les prévisions"

Publié le , modifié le

L'entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger estime que ses joueurs ont l'occasion de prouver qu'ils peuvent "être plus forts que les prévisions" face au FC Barcelone en 8e de finale aller de la Ligue des champions mercredi, et de montrer "le grand bond en avant" effectué depuis un an.

Est-ce votre test le plus dur de la saison ?
"L'un des plus durs, oui, mais on ne sait pas lesquels viendront ensuite. Bien sûr, Barcelone est la meilleure équipe du monde en ce moment, et j'espère qu'on dira après les deux matches qu'on a été meilleurs qu'eux. Nous avons les moyens et l'envie de prouver qu'on a fait un grand bond en avant depuis l'année dernière et qu'on est capables de rivaliser avec eux. Si nous les battons, nous avons de grandes chances d'aller au bout. Nous sommes dans des conditions idéales pour les affronter, ce qui n'était pas le cas l'année dernière".
      
Comment battre les Barcelonais après vos multiples échecs contre eux ?
"Barcelone a historiquement toujours eu une bonne équipe. En finale de Ligue des champions en 2006, nous avions été malchanceux. L'année dernière, j'ai dit après le 4-1 qu'on avait perdu contre la meilleure équipe. Mais ce n'est pas une question d'histoire, il s'agit d'être bon le jour J. On va être fidèles à notre philosophie de possession de balle, et si on y arrive on a de bonnes chances de gagner. L'année dernière, le principal fait s'était produit lors de la première mi-temps du match aller: on était spectateurs, inhibés. Cette année, notre équipe est complètement différente. Si on regarde le début de saison, personne ne prédisait qu'on serait là où on est. C'est une bonne occasion de montrer qu'on peut être plus forts que les prévisions. Cette équipe est concentrée, j'ai rarement vu depuis que j'entraîne une équipe avec une telle envie de progresser chaque jour. Nous croyons en notre jeu et nos
qualités. Nous sommes déterminés, nous voulons gagner cette compétition et nous affrontons le grand favori: le seul moyen, c'est de le sortir".
      
Le fait d'avoir battu Chelsea fin décembre vous prépare-t-il mieux désormais aux grands rendez-vous ?     
"Chaque pas en avant dans les gros matches renforce nos confiance. Depuis début décembre, regardez tous les matches gagnés, en comparaison avec la période août-octobre. Cette équipe a fait un grand bond en avant. On était à huit points de Chelsea après avoir perdu à Newcastle (le 27 octobre), maintenant on est près de Manchester United".

AFP