Wenger : le Mondial "parfois moins spectaculaire" que l'Euro

Publié le , modifié le

Le manager d'Arsenal, Arsène Wenger, a estimé jeudi que les différences de styles de jeu et de niveaux rendaient la Coupe du monde de football "parfois moins spectaculaire" que l'Euro ou la Ligue des Champions.

Interrogé par la presse en marge d'un forum des entraîneurs au siège de l'UEFA, l'entraîneur londonien a avancé deux raisons: "l'opposition des styles rend parfois les matches moins intéressants et les différences de niveaux en Coupe du monde sont plus grandes qu'au Championnat d'Europe". Pour Arsène Wenger, "la pression mentale sur les équipes est aussi plus forte en Coupe du monde". "Elles jouent davantage pour ne pas perdre que pour gagner", contrairement à ce qui a été vu au dernier Euro, a ajouté le Français.

Romain Bonte