Wenger doute du "fair-play financier" de Chelsea

Publié le

L'entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger a mis en doute la volonté de Chelsea de respecter les nouvelles règles de fair-play financier préconisées par l'Union européenne de football (Uefa), après le transfert de Fernando Torres. "Chelsea soutient le fair-play financier, mais un matin ils annoncent des pertes de 70 millions de livres et l'après-midi ils achètent des joueurs pour 75 millions. Où est la logique? C'est difficile de savoir", a dit le Français.